TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Lancement du rapport sur l'état de la population mondiale 2016   
15/02/2017

Nouakchott a abrité mardi une cérémonie de lancement du rapport sur l’état de la population mondiale 2016 intitulé :’’10 ans, comment cet âge déterminant chez les filles, conditionne notre avenir’’. L’évènement a donné lieu à un mot du ministre de la jeunesse et des sports, M. ...



... Mohamed Jibril, dans lequel il a souligné que le choix du thème du rapport cette année reflète parfaitement les risques auxquels s’expose cette frange de la population.

 Il a ajouté qu’une prise de conscience réelle de l’ampleur de ce fléau aboutira certainement à la formulation des politiques efficaces permettant aux filles de traverser, dans les meilleures conditions, cette période d’âge.

 Et le ministre d’ajouter que le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, conscient de cette réalité, attache un intérêt particulier à la jeunesse et a donné ses instructions aux services compétents de tout mettre en uvre en vue de créer les conditions garantissant aux jeunes et les filles, en particulier un avenir radieux.

 ’’Au regard de son poids démographique, de sa dynamique et de sa capacité d’innovation, la jeunesse constitue un pilier essentiel du développement. C’est pour cela que j’invite nos partenaires techniques et financiers à soutenir le plan d’action de la stratégie nationale de la jeunesse, de sport et de loisir, adoptée tout dernièrement par le gouvernement’’, a conclu le ministre.

 Pour sa part la représentante du fonds des Nations Unies pour la population (UNFA), Mme Cécile Compaoré Zoungara, a exprimé la satisfaction de son organisme pour la priorité qu’accorde la Mauritanie à la promotion des droits des femmes et des filles.

 Elle a également fait remarquer que rapport sur l’état de la population mondiale 2016 tire la sonnette d’alarme sur les pratiques qui empêchent les filles de 10 ans et plus de réaliser pleinement leur potentiel durant la jeunesse, et plus tard, en tant qu’adultes, et de contribuer au progrès économique et social de leur communauté et de la nation.

 La représentante de l’UNFPA a, par la suite, cité certaines pratiques qui portent atteinte à la santé et aux droits des filles et menacent l’ambitieux programme de développement mondial comme le mariage forcé, le travail des enfants et les mutilations génitales féminines.

 Au sujet des avantages de l’éducation des filles, Mme Cécile Compaoré Zoungara a souligné que le rapport montre que les filles qui atteignent l’âge adulte avec un niveau raisonnable d’éducation, une bonne santé et les droits respectés, peuvent tripler leurs revenus durant leur vie active ce qui aide leurs pays à progresser.

 Au terme de la cérémonie, l’assistance a suivi une présentation du conseiller du ministre de la jeunesse et des sports, M. Bih Ould Abdel Kader. Des prix ont été remis pour l’occasion aux filles lauréates durant l’année scolaire 2015/2016.

 Ont assisté à la cérémonie, les ministres de la santé, des affaires sociales, de l’enfance et de la famille et le ministre délégué auprès du ministre de l’économie et des finances chargé du budget.










AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés