TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Mauritanie : initiative de MBC en faveur des PME/PMI montées par les jeunes   
13/02/2017

L’entreprenariat en Afrique ressemble à un véritable chemin de croix du fait d’une foule de contraintes liées à l’environnement juridique, institutionnel, surtout économique et social. Ce phénomène général est encore plus accentué pour les débutants, débarquant fraichement  ...



... dans la vie active et désireux de lancer leur propre affaire.
Ainsi, en Mauritanie 80% des Petites et Moyennes Entreprises (PME/PMI) disparaissent avant de souffler leur deuxième bougie, selon les informations recueillies  auprès de la Chambre de Commerce d’Industrie et d’Agriculture de Mauritanie (CCIAM).
C’est sur la base de  constat désastreux que le Mauritanian Business Center (MBC), un centre d’affaires fondé il y a prés de 2 ans, a décidé d’ajouter à  sa vocation originelle de promotion de l’investissement à destination de la Mauritanie, un volet social, relatif à l’incubation des PME/PMI.
Une idée désormais  concrétisée par le lancement fin janvier dernier,  d’un projet dénommée « Succès Stories Innovation Place (SSIP) » qui met l’accent sur la place de l’innovation  et de l’originalité dans la réussite entrepreneuriale des  jeunes.
Dans une allocution prononcée à l’occasion de la cérémonie de lancement  de l’initiative « SSIP » Mme Maro Hadia Diagana, PDG du » Groupe Hadya » et Directrice Général du MBC,  a expliqué que le projet « est né d’un concept bâti  sur une importante dimension économique et sociale.
Il s’agit d’aider et d’accompagner les jeunes dans la création des PME/PMI pour mettre à un problème récurrent, la mortalité précoce de ces entités, dont 80% disparaissent avant de fêter le deuxième anniversaire de leur création, laissant au chômage et dans la détresse sociale le promoteur.
Comme antidote à ce syndrome,  nous proposons un accompagnement à moindre coût, en collaboration avec la chambre consulaire, interface qui va fournir toutes les statistiques relatives à la création de nouvelles PME/PMI par les jeunes ».
Ainsi, Grâce à l’initiative SSIP, le centre d’affaires  fondé par le « Groupe Hadya » va offrir « un espace de travail et  un soutien technique,  grâce à une expertise et une expérience  avérée ».
La nouvelle initiative pourrait également contribuer à la définition des conditions de réalisation de l’entreprise préalablement à son lancement.
En Afrique, le taux de chômage des jeunes est une préoccupation majeure dont la solution réside dans l’auto emploi, selon les spécialistes.
Dans le cas de la Mauritanie, les statistiques officielles admettent un taux de chômage de 32% au sein de cette frange de la population.
Mais dans la réalité, le bon chiffre tournerait autour de 40%, selon l’avis concordant de plusieurs spécialistes.




financialafrik.com


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés