TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Des ministres commentent les résultats du Conseil   
02/02/2017

Les résultats du conseil des ministres ont été commentés, jeudi à Nouakchott, lors d’une conférence de presse conjointe des ministres de la Culture et de l’Artisanat, porte-parole du gouvernement, M. Mohamed Lemine Ould Cheikh, des Pêches et de l’Economie ...



... Maritime, M. Nany Ould Chrougha, et de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement du Territoire, Mme Amal Mint Maouloud,.

 Intervenant en premier lieu, le ministre de la Culture et de l’Artisanat, porte-parole du gouvernement, M. Mohamed Lemine Ould Cheikh, a indiqué que le conseil a étudié et adopté nombre de projets de décrets et des communications dont un projet de décret relatif à la commercialisation des produits de la pêche destinés à l’exportation et un autre relatif à la relance et au parachèvement des opérations de restructuration des quartiers précaires de Nouakchott.

 Répondant à une question relative à la libération du journaliste Cheikh Baye et s’il a un message à adresser à la jeunesse, le porte-parole du gouvernement a déclaré qu’il s’agit d’une affaire qui était entre les mains de la justice, que celle-ci a rendu son verdict et qu’il n’y a rien à dire concernant les affaires portées devant la justice.

 Par ailleurs, le ministre a indiqué, dans sa réponse à une question portant sur les mécanismes de la mise en application des réformes constitutionnelles dernièrement adoptées par les participants au dialogue national inclusif, que cela aura lieu par voie référendaire ou congrès parlementaire.

 Il a ajouté que les deux voies sont conformes au texte et à l’esprit de la constitution.

 Au sujet de la médiation de la Mauritanie en Gambie et la dernière déclaration à ce propos du FNDU, le porte-parole du gouvernement déclaré que la déclaration du forum porte non seulement à l’ironie, mais aussi suscite la pitié du moment où lequel forum semble ignorer la réalité, alors que cette médiation a été bien appréciée aux niveaux régional et international.

 ’’Le Sénégal, le nouveau président gambien, les Nations Unies, l’Union Africaine ont unanimement très bien apprécié la médiation, ce qui prouve que la Mauritanie entretient de bonnes relations avec l’ensemble des ses voisins’’, souligne le ministre.

 Et le ministre de conclure que les excuses dernièrement présentées à la Mauritanie de la part de certains voisins suite à des fautes ou offenses commises à son égard ne dénotent guère de maladresses de sa diplomatie réputée par la notoriété de son efficacité et son rôle primordial aux plans régional et international.

 Pour sa part, le ministre des pêches et de l’économie maritime a précisé que le projet de décret relatif à la commercialisation des produits de la pêche destinés à l’exportation s’inscrit dans le cadre du processus d’assainissement amorcé en 2014 par la création d’un nouveau système d’accès à la fortune dénommé: ’’système des quotas’’ et l’élaboration d’un cadre juridique et législatif en vue d’une meilleure exploitation de nos ressources halieutiques.

 Il a ajouté que l’actuel projet de décret permettra la réorganisation de la société mauritanienne de commercialisation des poissons (SMCP)en attribuant au comité consultatif le pouvoir d’arrêter les tarifs des produits de la pêche par le biais d’un comité dont des acteurs privés, sachant l’avis de celui-ci était toujours sollicité par le directeur avant la fixation des prix.

 ’’Il s’agit de l’élargissement des missions de la SMCP pour assurer la transparence dans les transactions et l’intégration des volets relatifs au contrôle, à l’inspection, au suivi de la commercialisation de la pêche pélagique, de la farine et d’huile de poissons et la tarification au seuil minimum des produits frais et vivants. Cette réforme permettra de rationaliser notre système commercial des produits de la pêche et de renforcer l’expertise de la SMCP’’, a conclu le ministre.

 Pour sa part, la ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire a déclaré avoir présenté devant le conseil des ministres une communication relative à la relance et au parachèvement des opérations de restructuration des quartiers précaires de Nouakchott, afin d’informer celui-ci de l’état d’avancement des travaux dans ces quartiers et les décisions et mécanismes adoptés à cet effet par le département de l’habitat.

 Elle a ajouté que l’opération lancée en 2009-2010 a permis le recensement de 119 mille familles afin de mettre fin au phénomène des quartiers précaires de Nouakchott et permettre aux citoyens d’accéder à la propriété foncière, en plus du déménagement de 106 mille familles vers les quartiers Tarhil.

 ’’L’opération, qui entre dans ces dernières phases, porte sur l’instruction des plaintes et réclamations. A cet effet 20 comités techniques dont 10 au niveau de Toujounine, 6 à Arafatt et 4 à Dar-Naim, ont été déployés pour se faire.

 D’autres comités peuvent être créés en cas de nécessité’’, a conclu Mme la ministre.












AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés