TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ
En kiosque
TAHALIL343
Archives kiosque





Premier << 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 >>Dernier
20/10/2006 International

Le point de l’actualité internationale vendredi 20 octobre 2006  à 11h30 GMT



16/10/2006 EN BREF DANS LE MONDE

LE PRESIDENT ISRAELIEN  POURSUIVI POUR   VIOL

La police israélienne a annoncé dimanche avoir  recommandé l’inculpation du président Moshe Katsav pour viol, lors  d’une rencontre entre les enquêteurs et le procureur général Meni  Mazuz. La décision de poursuivre ou non en justice le président  israélien reviendra à Meni Mazuz. S’il inculpe le président des  chefs recommandés, il s’agirait des charges pénales les plus graves  jamais retenues contre un responsable israélien en fonction.



15/08/2006 Agression israélienne sur le Liban : Le Hezbollah remporte une victoire stratégique

Le Cheikh Hassan Nasrallah leader du Hezbollah a déclaré lundi première journée de la trêve avec Israél que la résistance islamique a remporté une victoire stratégique et historique contre Israél. "Nous sommes devant une victoire stratégique et historique, sans aucune exagération", a dit le Cheikh Hassan Nasrallah lors d’une intervention télévisée douze heures après l’entrée en vigueur d’une trêve sous l’égide de l’ONU entre Israël et le Hezbollah."Nous sommes sortis de la bataille la tête haute, c’est notre ennemi qui est le vaincu."
Le Cheikh Hassan Nasrallah, a reproché à des dirigeants politiques libanais (inféodés au projet américain d’un pseudo nouveau Moyen orient dont l’Irak ensanglanté en constitue l’illustration) d’avoir commencé à discuter du désarmement du Hezbollah avant un retrait israélien complet du Sud-Liban."C’est inopportun, sur un plan psychologique autant que moral", a-t-il dit.



11/08/2006 Nouvelle mobilisation contre l’agression israélienne au Liban : Les intellectuels mauritaniens écrivent à Jacques Chirac

Un millier de personnes ont manifesté vendredi après-midi 11 août à Nouakchott contre les agressions israéliennes au Liban et en Palestine et pour demander l’arrêt immédiat des hostilités.
"Nous condamnons les agressions israéliennes", "Nous soutenons le Hezbollah", "arrêt immédiat du génocide au Liban !", ont scandé les manifestants dont de nombreux arboraient des drapeaux du Liban, de la Palestine et du Hezbollah.
Certains manifestants brandissaient aussi des portraits de Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah.
Avant de se disperser non loin du siège de l’ONU à Nouakchott, les protestataires ont lu une lettre demandant au conseil de sécurité la cessation immédiate des exactions à l’encontre des palestiniens" et exigé d’Israël des réparations pour les dommages causés au Liban et en Palestine.
Les manifestants ont aussi demandé aux dirigeants arabes de rompre les relations diplomatiques avec Israël et cesser toute initiative nouvelle de normalisation avec Tel Aviv, aussi bien sur le plan diplomatique que commercial et culturel.

 



11/07/2006 Explosions et violences interconfessionnelles à Bagdad

Deux bombes ont explosé dans un quartier de l’est chiite de Bagdad, nouvel épisode d’une surenchère de violences interconfessionnelles qui fait planer le spectre de la guerre civile sur le pays.

Ces attentats interviennent au lendemain d’un massacre perpétré par des miliciens chiites dans un quartier sunnite de Bagdad et au surlendemain d’attaques contre des mosquées chiites.

Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a appelé lundi à un retour à l’unité nationale.



11/07/2006 Le soldat israélien capturé est un “prisonnier de guerre”, selon Khaled Machaal

Le chef politique du Hamas Khaled Machaal a affirmé lundi que le soldat israélien capturé par des militants palestiniens était un “prisonnier de guerre”.

A ce titre, “les conventions internationales doivent s’appliquer à cette affaire”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Damas, plaidant pour un échange de prisonniers.

“Les Palestiniens sont unis pour demander que le soldat prisonnier (israélien) soit échangé contre des prisonniers (palestiniens) dans les prisons israéliennes”, a-t-il également affirmé.

Khaled Machaal a rejeté sur Israël l’échec des efforts de médiation de l’Egypte, du Qatar et des Européens pour résoudre la crise liée à la capture du soldat Gilad Shalit.

Pour sa première apparition en public depuis l’enlèvement du jeune caporal le 25 juin, il a par ailleurs accusé Israël et les Etats-Unis de fournir “l’exemple le plus répugnant de terrorisme” contre le peuple palestinien.



28/06/2006 Maroc : Appel à l’abolition de la peine de mort dans le monde arabe

Des congressistes arabes et occidentaux ont appelé dimanche à Casablanca (100 km au sud de rabat) les pays arabes à abolir définitivement la peine de mort, les invitant aussi à ratifier la convention de l’Onu contre la peine capitale, a constaté un journaliste de l’Afp.

“Il est important d’observer que l’Afrique du nord et le Moyen-orient font partie des principales régions de la planète où la peine de mort est toujours en vigueur”, a déclaré dimanche Michel taube, secrétaire exécutif de la coalition mondiale contre le peine de mort dont l’assemblée générale s’est tenue les 17 et 18 juin à casablanca.

Il a appelé les pays arabe à ratifier le 2ème protocole optionnel du pacte des droits civils et politiques de l’Onu.



28/06/2006 Le Roi Mohamed VI à Oujda pour répondre à Alger

Le souverain marocain Mohammed VI  a entamé lundi une visite d’une semaine à Oujda, une région  frontalière de l’Algérie, pour inaugurer des projets de développement économique et social et aussi adresser un message  à Alger, a-t-on appris de source autorisée.  Pour Rabat, l’Algérie tarde en effet à rouvrir sa frontière  avec le Maroc, fermée depuis douze ans.  Luni, Mohammed VI a inauguré un programme de modernisation de l’infrastructure et des équipements de la ville d’Oujda, pour  un investissement total de 1,3 milliard de dirhams (environ 150  millions de dollars) sur la période 2006-2009.



28/06/2006 Vols CIA : Davantage de droits de l’homme dans les accords aériens

Le secrétaire général du Conseil de l’Europe a proposé mardi à Strasbourg  d’accorder plus d’attention aux droits de l’Homme dans les accords bilatéraux sur l’aviation civile, qui n’offrent pas de garanties contre les transfèrements illicites de prisonniers.




TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés