Premier << 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 >> Dernier
28/04/2008 Hip hop festival: Nouakchott à l’heure du Rap

En perspective au premier festival Hip Hop prévu du 07 au 09 mai prochain et dont l’objectif est d’encourager une nouvelle dynamique autour de la musique à l’image des autres pays de la sous-région, nous nous sommes intéressés à la tenue de cet evenement. Son organisateur, Kane Limam dit Monza, la vingtaine, ce rappeur engagé a été, depuis son adolescence, passionné par l’écriture et la musique.



20/04/2008 Aimé Césaire: Si loin et si proche

Aimé Césaire, le dernier des trois pères fondateurs et principaux animateurs du mouvement d’émancipation et ardent défenseur de l’homme noir, a tiré sa révérence le jeudi 17 avril 2008. A 94 ans, celui par qui le mot négritude doit la vie un jour de l’an 1939, s’en est allé après près d’un siècle d’une vie dont la richesse n’a d’égale que la dimension de l’homme.



09/04/2008 Festival des musiques nomades : La culture à l’honneur

La 4ème édition du festival international des musiques nomades a débuté le lundi 07 avril au stade du Ksar. De nombreux artistes venus d’Afrique Subsaharienne, du Maghreb, d’Europe et du Moyen Orient étaient au rendez-vous.



01/04/2008  Le CCF fête les lauréats

La cérémonie de remise des prix des lauréats des concours organisés dans le cadre de la fête de la Francophonie a eu lieu lundi 24 mars 2008, au Centre Culturel Français (CCF). Plusieurs personnalités ont pris part aux festivités, parmi lesquelles, on notait la présence du Ministre de la Culture et de la Communication, M. Mohamed Vall Ould Cheikh.



01/04/2008 Festival des Musiques Nomades : «Une opportunité pour montrer le vrai visage de la Mauritanie»

Le ministre de la Culture et de la Communication, M. Mohamed Vall Ould Cheikh, a organisé une conférence de presse le mardi 25 mars à midi pour annoncer l’ouverture du festival national des musiques nomades qui, dira-t-il, se déroulera du 07 au 11 avril prochain à Nouakchott. Ce festival sera «une opportunité pour montrer le vrai visage de la Mauritanie» a indiqué M. Ould Cheikh.



18/03/2008 Avec l’aide de l’Italie : Un projet de sauvegarde des manuscrits anciens

Avec le soutien du Ministère Italien des Affaires Etrangères,  l’Institut Mauritanien pour la Recherche Scientifique (IMRS) vient de  lancer un projet de sauvegarde de manuscrits anciens.  Le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Vall Ould Cheikh,en donnant le coup d’envoi du projet mardi 18 mars a souligné l’importance de la protection de ce patrimoine qui exporte le rayonnement culturel et constitue un trait d’union entre le passé et le présent.



15/03/2008 Culture : Dictée de la francophonie

La semaine de la francophonie se tient du 14 au 24 mars 2008 partout dans le monde. Comme chaque année, le Centre Culturel de Nouakchott organise une série de manifestations culturelles célébrant l’événement.



05/03/2008 Une nuit du basin et de la teinture à Nouakchott

L’Association des Jeunes Dames Teinturières de Mauritanie (AJDTM) a organisé le samedi 1er mars de 21 heures à 00 heure, une soirée culturelle au cabaret «La CASE», la première nuit du basin et de la teinture avec le célèbre chanteur sénégalais et promoteur des tissus basins, Djiby Dramé et son orchestre. Cette association aux initiatives et ambitions nobles a invité ce chanteur pour montrer aux mauritaniens et autres étrangers qui vivent parmi nous, que le basin riche, la teinture et ses dérivés peuvent se trouver chez nous et non,  hors de nos frontières seulement.



03/03/2008 Débat : L’Islam n’est pas une religion nationale

On sait, du moins depuis que Villefredo Pareto nous l’avait appris, que les hommes ont la manie de toujours vouloir justifier par des arguments rationnels c’est à dire qui s’imposent à tout le monde, en raison de leur objectivité ou universalité, des idées, des décisions ou des choix bien souvent dictés par des sentiments, des passions ou des convictions profondément personnelles.



05/02/2008 Festival musical au CCF : Aider les artistes musiciens à se perfectionner

e Centre Culturel Français (CCF) a organisé le mardi 29 janvier dernier, un concert musical de soutien aux artistes musiciens dont beaucoup n’ont pas d’orchestre encore moins d’instruments de musique. Plusieurs musiciens de nationalités différentes se sont reproduits devant un public habitué du CCF. Reggae Men et rappeurs pour la plupart, ces jeunes artistes mauritaniens sont pleins d’ambition et de talent. Ils ont régalé le public venu les voir. Ce fut, également une véritable découverte des talents cachés.




TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés