TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ
En kiosque
TAHALIL343
Archives kiosque





Premier << 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 >> Dernier
17/01/2007 Serie Histoire: Le pouvoir des hommes voilés(IVeme partie), Les Sanhadja de la tribu à l’Etat (VIIeme au XIeme siècle)

En dépit des obstacles qui se sont dressés devant l’entreprise  engagée sous l’égide de Abdullah ibnou Yacine,  la prédication «réformiste» s’est, très tôt, transformée en mouvement  de lutte armée (Djihad). Cette orientation belliqueuse  a visé, d’abord, l’anéantissement du pouvoir Zenâta qui régnait au Nord du Sahara ainsi que l’éradication complète des «poches d’innovation blâmable» constituées par les différentes sectes et autres prédications hérétiques.



02/01/2007 Prix Chuinguitti : Un discours atypique

Le Docteur  Hamahou Allah Ould Salem professeur d’histoire à l’Université de Nouakchott, lauréat du  Prix Chinguiti  2006, a  lors de son discours lors de la toute récente cérémonie de remise du prix chinguitti mis le pied dans le plat. Son  discours a été  un réquisitoire violent contre l’immobilisme, l’hypocrisie, la duplicité, l’égoïsme, le mensonge, le charlatanisme intellectuel, la violation flagrante du droit d’auteur etc..



02/01/2007 Programme Fulbright: Trois étudiants Mauritaniens sélectionnés pour étudier aux Etats-Unis

L’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique en Mauritanie vient de sélectionner  trois étudiants mauritaniens qui vont  compléter leurs études du second cycle aux Etats-Unis dans le cadre d’un programme spécial Fulbright. Ce programme  du Second Cycle, est conçu pour développer les capacités professionnelles de ceux qui veulent devenir des Professeurs du primaire ou du secondaire tout en leur faisant découvrir la culture et l’éducation américaines.



02/01/2007 Le pouvoir des hommes voilés (III eme partie) : Les Sanhadja de la tribu à l’Etat (VII eme au XI eme siècles)

Le conquête de Oqba a, sans doute, secoué l’équilibre de l’ordre Sanhadja . Le territoire des hommes voilés, lesquels ont découvert la nouvelle religion à la suite de cette conquête, fut, ainsi, rattaché à la maison de l’islam (Dar al Islam) et mêlé, d’une façon ou d’une autre, aux convulsions  politiques consécutives au progrès de  l’islamisation  dans l’ Afrique du Nord.  Mais de nombreuses entités politiques fondées, ultérieurement à cette islamisation, par les Sanhadja ont évolué loin de l’influence de  l’islam conquérant.



26/12/2006 Le pouvoir des hommes voilés(IIème Partie): Les Sanhadja, de la tribu à l’Etat (du VIIème au XIème siècles)

La mythique traversée du Sahara des Sanhadja du voile (Sanhajatou Al lithami) que  les poètes de l’actuelle Mauritanie ont inscrit dans la gloire, déjà immense, du Grand conquérant Oqba semble, à en croire les anciennes sources arabes, se limiter à l’extrême nord du territoire concerné.
Ainsi, Ibnou Abdel Hakam estime que Oqba a envahi le Sousse en précisant que «les gens du Sousse sont des berbères qu’on appelle Anbita et que Oqba a sillonné leur territoire sans rencontrer la moindre résistance».



14/12/2006 Histoire : Le pouvoir des hommes voilés (du VII eme au XI eme siècles),

L’évolution politique du territoire des  Hommes voilés ou «Al moutalathemoun »   a été le produit d’une accumulation de plusieurs expériences qui ont contribué à la formation des confédérations tribales dont la plus connue reste, sans doute, celle qui a été constituée par les tribus «Nbita» -Al Anbat- les quelles  fondèrent  un royaume dénommé «Awkar»  avec Aoudaghosth comme capitale   au Sud-est de l’actuelle Mauritanie.



08/12/2006 L’Origine des Maures: (Veme partie , suite et fin de la première Série)

Bien avant l’arrivée du Chameau  qui fut  une révolution et qui constitue, en soi l’un des principaux éléments de  l’origine des Maures, de nombreux peuples cohabitaient dans cette  partie de l’Afrique ( ifriqia) dont les cotes ont été fréquentées par les premiers voyageurs maritimes phéniciens . Ainsi les lybico berbères ou Maurii, les Numiddians du littoral, les Gétules, les métis qui vivaient aux confins du Sahara, comme les Pharisiens, les Negri tes et les Gara mentes  de même que les éthiopiens qui se déployaient entre le Wad de Suez jusqu’à la bordure d’Aljarid, tous ont vécu durant les ages les plus anciens dans cet espace.



24/11/2006 L’origine des Maures (IVême Partie) : Par Hamahou Allah Ould Salem

Au cours du premier millénaire qui a précédé l’ère chrétienne, les berbères ont, totalement, envahi le territoire de l’actuelle Mauritanie.. Les gravures rupestres  attestant leur présence depuis cette époque se sont superposées à celles de leurs prédécesseurs. Il semble que, par rapport aux populations villageoises du proche néolithique, ces  générations de berbères s’adaptaient mieux  à la sécheresse engendrée par les nouvelles conditions climatiques. Les gisements de Fer et  du cuivre ont, par ailleurs, largement, contribué  à l’adaptation  des nouveaux arrivants qui ont vécu dans les villages, progressivement, dépeuplés par leurs habitants..



16/11/2006 L’origine des Maures (III eme Partie):Par Dr Hamahou Allah Ould Salem, Professeur d’Histoire à l’Université de Nouakchott, lauréat du Prix Chinguitti 2006

Pour être plus précise, la périodisation de l’Histoire du pays devrait être fondée sur l’observation des profondes mutations qui ont affecté le mode de vie et le cadre naturel de celui-ci. Dans cette optique, il est possible d’étudier, suivant des siècles, les circuits de production.



11/11/2006 Hommage à Kane Saydou : Par Abdel Kader Ould Mohamed, juriste, ancien secrétaire d’Etat

En ce  mois béni de Ramadan où il est vivement recommandé d’améliorer les pratiques cultuelles ( ibadat), le devoir du croyant vis à vis de son coreligionnaire décédé devrait se limiter à une rapide présentation des condoléances aux proches de celui-ci. La vanité du discours sur les morts pourrait, de ce point de vue, affecter tout ce qui se dit ou s’écrit en dehors des formules canoniques qui consistent à implorer, au profit du défunt, la miséricorde divine ou à réciter, pour la bénédiction de son âme,  la sourate de la religion foncière.




TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés