Premier << 1 2 3 4 5 6 7 8 >> Dernier
19/06/2007 Interview exclusive avec Mohamed Mahfoudh Ould Ahmedou dit Ould Idoumou : «Nous étions les opprimés, nous n’étions pas fort heureusement, les oppresseurs»

Mohamed Mahfoudh Ould Ahmedou dit Ould Idoumou a été récemment acquitté par la cour criminelle de Nouakchott après deux années de détention, donc arbitraires. Deux années durant les quelles, il a goutté aux affres de la torture et de la privation de libertés. L’accusation formulée conte lui d’être l’Emir d’une organisation Salafiste: le «Groupe Islamique Mauritanien pour le Prêche et le Jihad» a volé en éclats.



20/05/2007 Interview de Me Limam Ould Cheikh

Me Limam Ould Cheikh (notre photo) a déclaré à «Tahalil Hebdo» que le dossier qui va être présenté à la Cour criminelle le lundi 21 mai 2007 est «vide d’un point de vue juridique, de tout acte attribué aux accusés et pouvant justifier leur condamnation.» Me Ould Cheikh est l’avocat de Mohamed Mahfoudh Ould Idoumou et de Ahmed Mahid Ould Abdel Hagh accusés par la Police d’être respectivement l’«Emir du Groupe Islamique Mauritanien pour la Prêche et le Jihad (GIMPJ) et de «Théologien» du même groupe.



08/05/2007 Interview avec Dih Ould Heimedaha, ex-directeur Gérant de Mutpêche :«J’estime avoir fait preuve d’intégrité et de nationalisme en dénonçant ces faits…»

Le 24 novembre 2006, une subvention de 250 Millions d’UM accordée par l’Etat à Mutpêche a été virée du compte 300 11 63/ BCM, vers le compte de la Mutpêche à la BACIM Bank. Ce genre de fonds conformément à une circulaire de la Primature devait être immobilisé au Trésor ou à la BCM. Et les fonds de Mutpêche sont également soumis à d’autres obligations : les comptes de cette mutuelle ne doivent être mouvementés que par signature conjointe et après la signature d’une convention avec le ministère des pêches, signée finalement …le 28 décembre 2006.



27/01/2007 L’intégralité du discours prononcé par Ely Ould Mohamed Vall: Et si aucun candidat n’obtenait une majorité absolue le 11 mars 2007!?

Le Colonel Ely Ould Mohamed Vall  Chef de l’Etat a prononcé samedi au palais des congrès à Nouakchott  à l’ouverture du 6ème congrès des maires de Mauritanie un discours fleuve qui constitue en fait sa première réaction après les critiques qui lui ont été adressées par la CFCD au sujet de l’ingérence du CMJD dans le processus de transition entamé en Mauritanie le 3 août et qui doit être couronné par une élection présidentielle le 11 mars qui va consacrer la fin de la transition.



09/01/2007 Interview avec Mohamedna Ould Khattari: Expert comptable, membre de l’ONEC : «le communiqué publié par l’ONEC me surprend»

Sur le litige ou le différend ONEC/ Banque Mondiale  -on peut l’appeler comme on veut-  dont l’existence a été niée par un communiqué publié le 8 janvier sur CRIDEM .org, nous avons interviewé M. Mohamedna Ould Khattari (notre photo) expert comptable membre de l’ONEC, qui reconnaît bien  l’existence du différend  lequel  avait  d’ailleurs été discuté  -précise-t-il-, le 6 novembre dernier au siége de l’ONEC avec deux responsables de la Banque Mondiale. Entretien...



26/12/2006 RNI:Ce que Lemrabott a dit!

A la demande de nos lecteurs nous revenons ici sur la conférence de presse organisée par le RNI  après la proclamation des résultats du second tour des élections législatives pour leur livrer la minute d’une  manifestation apparemment riche en significations.



17/07/2006 Interview avec Docteur Yaye Ndaw Coulibaly (Mme Kane) 

«Il faudra bien qu’on tienne avec force, à l’islam qui nous unit et qui peut résoudre tous nos problèmes»
De par le monde, les islamistes traînent une réputation de misogynes. En Mauritanie, ce cliché semble être démenti : les femmes occupent une place de choix au niveau de la coordination des réformateurs centristes (islamistes mauritaniens). D’ailleurs une femme siège à la coordination des renformateurs.  Nous avons rencontré cette femme : Docteur Yaye Ndaw Coulibaly responsable des femmes au niveau de cette coordination. Entretien…



13/06/2006 Saleh Ould Hannena :« Le peuple mauritanien est capable de pardonner… »

Entré dans l’histoire de son pays en bien ou en mal, (c’est selon), l’ex-Commandant Saleh Ould Hannena, aujourd’hui président du parti HATEM, était jusqu’au 3 août , condamné à vivre le restant de ses jours, en prison. C’est en février 2005 qu’il fut condamné à la réclusion à perpétuité, suite à l’organisation de trois tentatives de putsch dont l’une, celle du 8 juin 2003, a été sanglante. Mais le destin en a voulu autrement. .



29/05/2006 Interview : Docteur Cheikh Ould Hannena, président de SAWAB

«Les symboles de la mauvaise gestion ne peuvent pas être les vecteurs du changement souhaité».

Médecin de formation, le Docteur Cheikh Ould Hannena est le président du parti Sawab, un parti pionnier dans la revendication de l’alternance et de la limitation du nombre des mandats présidentiels.



29/05/2006 Zakaria Ould Amar : “Je ne me cache pas pour exprimer mes idées”

X Ould Y, ce blogueur fantaisiste, fait de plus en plus parler de lui. Comme l’a dit Irabiha mint Abdel Weddoud, sa traque réveille la soupconnite et la délation. Chacun voit en son ennemi, un X ould Y. La liste des présumés X ould Y s’allonge de jour en jour. S’agit-il d’une personne ? d’un groupe de personnes ? d’une organisation qui ne s’en prend exclusivement à une seule communauté du pays ?




TAHALIL 2006-2021 Tous droits reservés