Premier << 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 >> Dernier
25/08/2008 Mme Anne Isler Béguin reçue par le président du HCE : Ne pas se précipiter !?

Le président du Haut Conseil d’Etat, le général Mohamed Ould Abdel Aziz, , chef de l’Etat a reçu le 25 aout en audience, à Nouakchott, Mme Marie Anne Isler Béguin, députée verte au parlement européen, ex- chef de la mission d’observation  électorale de l’Union Européenne en Mauritanie.  Mme Isler Béguin, a indiqué être venue à l’issue du coup d’Etat du 6 août  pour rencontrer tous les acteurs: partis, parlementaires, société civile et autorités.



25/08/2008 M. Ping, optimiste et insiste sur le retour à l’ordre constitutionnel

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Jean Ping, s’est déclaré optimiste le 25 aout  à Nouakchott après un entretien qu’il a jugé "positif" avec le général Mohamed Ould Abdel Aziz. "Je suis optimiste, j’ai le sentiment que l’entretien va se poursuivre avec le général que nous devons revoir", a dit M. Ping, en s’adressant à la presse, à son hôtel.



24/08/2008 Parce que les sénateurs ne doivent être, juges et parties : Les avocats de la Fondation KB demandent une commission internationale

Me Lô Gourmo Abdoul et Me Moulaye El Ghaly Ould Moulaye Ely, avocats de la Fondation KB dirigée par Khattou Mint Boukhary, épouse du président renversé le 6 août par un coup d’Etat, ont demandé le 24 août  en plus de la commission d’enquête  que  des sénateurs envisagent de créer,  la mise en place d’une commission internationale pour enquêter sur la gestion de la fondation KB.



22/08/2008 Marche contre la Junte, à Aleg

2000 à 3000 habitants de la ville d’Aleg (250 kilomètres au sud-est de Nouakchott) ont marché vendredi 22 août après-midi pour protester contre le coup d’état militaire du 6 août et demander le rétablissement du président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi dans ses prérogatives constitutionnelles.



22/08/2008 La France appelle à la libération du Premier ministre constitutionnel

La France a appelé la junte militaire qui a pris le pouvoir en Mauritanie par la force à libérer de manière inconditionnelle et immédiate le Premier ministre constitutionnel Yahya Ould Ahmed El Waghf, arrêté de nouveau le 21 août , a déclaré le ministère Français des Affaires Etrangères.



22/08/2008  Urgent : Le Premier ministre Ould Ahmed Waghf placé en résidence surveillée à Moudjeria

Yahya Ould Ahmed  Waghf, le Premier ministre du Gouvernement renversé le 6 août par coup d’Etat militaire, arrêté le 21 août aux abord de Nouadhibou, a été acheminé la matinée du 22 août, à  Moudjeria, le  village d’où il est originaire. A Moudjeria,  Ould El Waghf   va être jusqu’à nouvel ordre, maintenu en résidence surveillance, apprend-on de sources bien informées.



21/08/2008 Le FNDD réclame la libération du Premier ministre Ould El Waghf

Le Front National pour la Défense de la Démocratie (FNDD), coordination de partis opposés au coup d’Etat militaire du 6 août , a exigé le 21 août  la libération immédiate et inconditionnelle de Yahya Ould Ahmed El Waghf, Premier ministre du président de la République renversé par  putsch.



19/08/2008 Le Conseil de sécurité condamne le coup d’Etat en Mauritanie

Le conseil de sécurité de l’ONU a condamné mardi le coup d’Etat du 6 août en Mauritanie et exigé la libération immédiate du président déchu et le rétablissement des institutions légitimes.



19/08/2008 Un meeting syndical anti-putsch violement réprimé : Une atteinte grave aux libertés

Sept organisations syndicales mauritaniennes ont dénoncé l’usage de la violence par les forces de l’ordre pour disperser mardi 19 août leur meeting de protestation contre le coup d’Etat militaire du 6 août ayant renversé le président élu Sidi Ould Cheikh Abdallahi.



18/08/2008 La Commission Européenne veut geler sa coopération avec la Mauritanie

La Commission européenne veut geler sa coopération avec la Mauritanie durant des consultations qui vont être formellement lancées avec ce pays.
Le Commissaire européen au Développement et à l’Aide humanitaire Louis Michel a proposé lundi 18 août à la Commission européenne "l’ouverture de consultations au titre de l’Article 96 de l’Accord de Cotonou".




TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés