Premier << 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 >> Dernier
12/09/2008 APP-ACP-UE : «Fous rires dans la salle archicomble du Parlement Européen»

Fous rires dans la salle archicomble du Parlement Européen à Bruxelles où se tient l’Assemblée Parlementaire Paritaire Afrique, Caraïbe, Pacifique-Union Européenne (APP des ACP-UE) quand le Sénateur de Mbagne, Diop Abdaulay Demba justifiant le Coup d’Etat perpétré par le Général limogé Ould Abdel Aziz, déclarait benoîtement: «ce qui s’est passé en Mauritanie n’est pas un coup d’Etat ; le Président a décidé de démettre, nuitamment, des Généraux de l’Armée, ces derniers ont décidé de le déposer!».



11/09/2008 Messaoud Ould Boulkheir à «Sud Quotidien» : «La sortie de Me Wade gêne profondément la Mauritanie militante »

Messaoud Ould Boulkheir,  président de l’Assemblée nationale mauritanienne interrogé, par «Sud Quotidien» trouve que la récente sortie de Me Abdoulaye Wade sur la situation qui prévaut dans son pays depuis le parvis de l’Elysée «est terriblement gênante pour la Mauritanie militante ». Interpellé  sur une issue possible du blocage institutionnel et politique du pays, il préconise un retour à la légalité constitutionnelle comme seule alternative crédible .



11/09/2008 Communiqué du Conseil des Ministres de la junte

Le conseil des ministres s’est réuni le jeudi 11 septembre 2008 sous la présidence du Général Mohamed Ould Abdel Aziz, Président du Haut Conseil d’Etat, Chef de l’Etat. Le Conseil a examiné et approuvé les projets de lois suivants:



10/09/2008 L’UE se dit prête à «tirer les conséquences»

L’Union Européenne (UE) s’est dit prête le 10 août  à "tirer les conséquences" d’une absence de progrès vers un retour à la démocratie de la part de la junte qui a pris le pouvoir en Mauritanie par un coup d’Etat le 6 août dernier. "L’Union Européenne réitère sa disponibilité à contribuer activement à une résolution de la crise par la voie du dialogue", indique un communiqué publié à Paris au titre de la présidence française de l’UE.



08/09/2008 Report d’une plénière du Parlement, sur fond de désaccords du Front Pro-putsch

Une session plénière de l’assemblée nationale mauritanienne programmée le 8 septembre  pour débattre des modalités de la "transition"" après le coup d’etat militaire du 6 août a été reportée suite à un désaccord entre députés pro-putsch. La session a été renvoyée à mercredi 10 septembre. Ce report vise à permettre aux députés de prolonger la discussion sur le calendrier de la "transition" et la non-candidature à un scrutin présidentiel des membres du Haut Conseil d’Etat (HCE) qui a renversé le président élu Sidi Ould Cheikh Abdallahi.



04/09/2008 Communiqué du Conseil des Ministres de la junte

Le Conseil des Ministres s’est réuni le Jeudi 04 septembre 2008 sous la Présidence du Général Mohamed Ould Abdel Aziz, Président du Haut Conseil d’Etat, Chef de l’Etat. Le Général Mohamed Ould Abdel Aziz, Président du Haut Conseil d’Etat, chef de l’Etat a réitéré ses instructions au Gouvernement.



04/09/2008 La communauté internationale appelle à la libération du président Sidi Ould Cheikh Abdellahi

Dans un communiqué rendu public le 4 septembre  à Addis Abeba  l’Union Africaine, les Nations Unies et la Ligue Arabe ont "rappelé" à la junte militaire au pouvoir en Mauritanie  son "engagement" de remettre en liberté le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, renversé le 6 août et toujours maintenu en résidence surveillée.



03/09/2008 «La Haute Cour de Justice est illégale», indique le GPDD

Le Groupe Parlementaire pour la Défense de la Démocratie (GPDD), opposé au coup d’Etat militaire du 6 août a déclaré le 3 septembre  "illégale et sans effet",  l’élection la veille  de quatre députés comme membres d’une nouvelle Haute Cour de Justice.
"Cette élection de membres de la haute cour de justice est illégale et sans effet parce que faite au cours d’une session illégale et dans des conditions contraires aux textes en vigueur" a déclaré le président du groupe, Moustapha Ould Bedreddine, député de l’Union des Forces du Progrès (UFP), au cours d’une conférence de presse.



30/08/2008 L’Union Africaine parle de l’engagement du président de la junte à libérer le président renversé

Dans un communiqué sur la situation en Mauritanie publié le 30 août  à Nairobi,  la Commission de l’Union Africaine prend  note,  de «l’engagement» pris par le Général Mohamed Ould Abdel Aziz président de la junte au pouvoir  auprès de Jean Ping concernant la libération du président renversé, privé de liberté, en résidence surveillée.Le président de la Commission de l’Union Africaine (UA), Jean Ping, s’était rendu les 25 et 26 août en mission à Nouakchott et en a rendu compte aux représentants des Etats membres.



29/08/2008 Déclaration du Réseau Ouest africain des défenseurs des droits humains

Nous, coalitions nationales des Défenseurs des Droits Humains regroupées au sein du Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains/West African Hunan Rights Defenders Network, réunis en Assemblée Général du 22 au 24 Août 2008 à l’hôtel Novela Star à Lomé au TOGO.




TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés