Premier << 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 >> Dernier
23/10/2008 Soutiens Isselmou Ould Abdel Kader : rpression policire pour la deuxime journe conscutive

La police mauritanienne a rprim pour la deuxime journe conscutive des attroupements dindividus majorit des femmes venues suivre la prsentation devant le parquet de lancien ministre Isselmou Ould Abdel Kader poursuivi par le ministre de la dfense pour diffamation pour  des propos concernant le Bataillon de Scurit Prsidentielle (BASEP)  tenus le 6 octobre dernier, dans une mission tlvise.



23/10/2008 Ahmed Ould Samba: Ould Abdel Aziz a transform le BASEP en milice

Ahmed Ould Samba, lun des dirigeants de lAlliance Populaire Progressiste (APP-parti politique prsid par Messaoud Ould Boulkheir prsident de lAssemble Nationale) a dclar en marge dun colloque organis par le centre El Mejd,que le Gnral Mohamed Ould Abdel Aziz a transform le Bataillon de la Scurit Prsidentielle (BASEP) en milice, en lui faisant perdre la doctrine rpublicaine par son utilisation le 6 aot,  pour  destituer un prsident lu.



23/10/2008 Wade dit sopposer aux sanctions

Le chef de lEtat sngalais, Abdoulaye Wade, qui bute des difficults inextricables chez lui au Sngal avec un processus politique ponctu de graves secousses, des accusations daffairisme et des atteintes aux liberts, sest dit mercredi 22 octobre en dsaccord avec le fait dimposer des sanctions internationales la Mauritanie pour obliger les auteurs du putsch daot  2008 rtablir dans ses fonctions le prsident lu et renvers.



23/10/2008 Reprise du rapatriement des rfugis mauritaniens au Sngal

Le rapatriement des rfugis mauritaniens du Sngal a repris mercredi 22 octobre, aprs un arrt de quatre mois. 105 personnes (18 familles) ont t achemines par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Rfugis (HCR) jusqu Rosso, ville mauritanienne frontalire du Sngal, o elles doivent tre rinstalles.



22/10/2008  Isselmou Ould Abdel Kader/Junte: Linvit interpell maintient ses propos

Isselmou Ould Abdel Kader (Administrateur, ancien gouverneur des rgions du Hodh Charghi du Trarza et du Tiris Zemmour  et ancien  ministre en charge du  Commerce, puis de la Sant), poursuivi par la junte au pouvoir par  un coup dEtat militaire pour des propos tenus sur le Bataillon de la Scurit Prsidentielle (BASEP) au cours dune rcente mission tlvise, na pas t finalement prsent, comme prvu, le 22 octobre au parquet.



21/10/2008 Interpellation dun invit dune mission de la Tlvision de Mauritanie

Imam Cheikh Ould Ely et Sidi Ould Lemjad respectivement ex-directeur gnral de la Tlvision de Mauritanie, et ex-prsentateur de lmission Hiwar Tahte Eddawe(en franais, dbat sous les projecteurs) ont t entendus par les gendarmes dans la soire du mardi 21 octobre, dans le cadre dune procdure pnale lance contre lun des invits de cette mission  diffuse la premire dcade du mois doctobre 2008.



21/10/2008  Isselmou Ould Abdel Kader dans le collimateur de la junte

Sur plainte du ministre de la Dfense de la junte, lancien ministre Isselmou Ould Abdel Kader a t interpell le 21 octobre par les services de la Gendarmerie Nationale . Ould Abdel Kader a t entendu au niveau  de la Brigade mixte de Nouakchott sur les propos avancs lors de la premire mission, rellement pluraliste, organise par la Tlvision dEtat depuis le putsch militaire du 6 aot.



21/10/2008 Paris fixe un pralable la visite du secrtaire dEtat Franais la coopration

La France conditionne une visite ministrielle en Mauritanie, pour chercher une issue limpasse institutionnelle provoque par le coup dEtat, la libration du prsident lgitime Sidi Ould Cheikh Abdallahi, a dclar mardi 21 octobre  le ministre des Affaires trangres.



20/10/2008 Le chef de la junte ragit aux pressions de lUnion Europenne

Le Gnral Mohamed Ould Abdel Aziz chef de la junte militaire au pouvoir en Mauritanie, a exclu lundi 20 octobre au soir, lors dune visite la Socit Nationale dEau  tout "retour en arrire" exprimant ainsi son refus de rtablir le prsident constitutionnel  Sidi Ould Cheikh Abdallahi quil a dpos le 6  aot par coup dEtat militaire



20/10/2008 Mauritanie/UE : Dbut des consultations

Le premier ministre mauritanien nomm par la junte est   Paris  pour mener, lundi 20 octobre, des discussions avec lUnion Europenne (UE) prsentes comme dterminantes, leur chec pouvant dclencher lapplication de sanctions maintes fois annonces contre les militaires putschistes.




TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservs