Premier << 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 >> Dernier
21/10/2008 Interpellation d’un invité d’une émission de la Télévision de Mauritanie

Imam Cheikh Ould Ely et Sidi Ould Lemjad respectivement ex-directeur général de la Télévision de Mauritanie, et ex-présentateur de l’émission «Hiwar Tahte Eddaw’e»(en français, débat sous les projecteurs) ont été entendus par les gendarmes dans la soirée du mardi 21 octobre, dans le cadre d’une procédure pénale lancée contre l’un des invités de cette émission  diffusée la première décade du mois d’octobre 2008.



21/10/2008  Isselmou Ould Abdel Kader dans le collimateur de la junte

Sur plainte du ministère de la Défense de la junte, l’ancien ministre Isselmou Ould Abdel Kader a été interpellé le 21 octobre par les services de la Gendarmerie Nationale . Ould Abdel Kader a été entendu au niveau  de la Brigade mixte de Nouakchott sur les propos avancés lors de la première émission, réellement pluraliste, organisée par la Télévision d’Etat depuis le putsch militaire du 6 août.



21/10/2008 Paris fixe un préalable à la visite du secrétaire d’Etat Français à la coopération

La France conditionne une visite ministérielle en Mauritanie, pour chercher une issue à l’impasse institutionnelle provoquée par le coup d’Etat, à la libération du président légitime Sidi Ould Cheikh Abdallahi, a déclaré mardi 21 octobre  le ministère des Affaires étrangères.



20/10/2008 Le chef de la junte réagit aux pressions de l’Union Européenne

Le Général Mohamed Ould Abdel Aziz chef de la junte militaire au pouvoir en Mauritanie, a exclu lundi 20 octobre au soir, lors d’une visite à la Société Nationale d’Eau  tout "retour en arrière" exprimant ainsi son refus de rétablir le président constitutionnel  Sidi Ould Cheikh Abdallahi qu’il a déposé le 6  août par coup d’Etat militaire



20/10/2008 Mauritanie/UE : Début des consultations

Le premier ministre mauritanien nommé par la junte est à  Paris  pour mener, lundi 20 octobre, des discussions avec l’Union Européenne (UE) présentées comme déterminantes, leur échec pouvant déclencher l’application de sanctions maintes fois annoncées contre les militaires putschistes.



19/10/2008 Des manoeuvres militaires du groupe 5+5, sans la Mauritanie

Les forces navales du groupe des 5+5 Défense, ont entamé le 19 octobre  en Algérie, des manoeuvres militaires de dix jours sur la surveillance et la sécurité maritime en Méditerranée, a annoncé le commandement des forces navales algériennes.



19/10/2008 Sidi Mohamed Ould Haidalla condamné à 7 ans de prison

Un tribunal d’Agadir (sud marocain) a condamné le 18 octobre,  dix  prévenus  dont Sidi Mohamed Ould Haidalla, fils de l’ancien président mauritanien Mohamed Khouna Ould Haidalla, à des peines allant de 18 mois à sept ans de prison pour trafic de drogue.



17/10/2008 Zeine Ould Zeidane appelle à résoudre les différends entre l’Algérie et le Maroc

L’ex-Premier ministre Zeine Ould Zeidane, a appelé, vendredi 17 octobre à Tunis, au règlement de la question du Sahara qui entrave l’intégration de l’Union du Maghreb Arabe et  souligné la nécessité de résoudre les différends entre l’Algérie et le Maroc.Le conflit du Sahara constitue aujourd’hui un "obstacle" au développement, sachant que la population des deux pays représente 70 pc du total des habitants de l’espace maghrébin, a déclaré Ould Zeidane qui s’exprimait devant les participants au forum des jeunes leaders méditerranéens (Young Mediterranean Leaders-YML).



17/10/2008 L’UE met la Mauritanie en garde contre d’éventuelles sanctions

L’Union Européenne (UE) a mis en garde vendredi 17 octobre la Mauritanie contre d’éventuelles sanctions si la junte au pouvoir suite à un coup d’Etat  ne libère pas le président renversé en août, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, et ne rétablit pas l’ordre constitutionnel.



17/10/2008 Les USA annoncent des sanctions contre la junte mauritanienne

Les USA ont annoncé samedi 17 octobre par la voix de Sean McCormack, porte parole du département d’Etat américain, des mesures de restriction  sur le voyage aux Etats Unis de certains membres de la junte militaire et du Gouvernement ainsi que d’autres individus qui soutiennent des politiques ou des actions qui compromettent le retour de la Mauritanie à l’ordre constitutionnel.




TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés