Premier << 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 >> Dernier
16/09/2008 Communiqué du conseil des ministres de la Junte

Le Conseil des Ministres s’est réuni le mardi 16 septembre 2008 sous la Présidence du Général Mohamed Ould Abdel Aziz, Président du Haut Conseil d’Etat, Chef de l’Etat.Le Conseil des Ministres a autorisé le Premier Ministre à engager, conformément à l’article 74, alinéa 2 de la Constitution, la responsabilité du Gouvernement sur la déclaration de politique générale qu’il présentera devant le Parlement.



15/09/2008 Ramdane Lamamra de nouveau à Nouakchott

Le commissaire à la sécurité et à la paix de l’Union Africaine (UA), l’algérien Ramdane Lamamra, est arrivé dimanche soir 14 septembre  à Nouakchott  où il mène sa troisième mission depuis le coup d’Etat qui a renversé le président démocratiquement élu Sidi Ould Cheikh Abdallahi. Dans le cadre d’une recherche de sortie de crise appuyée par la communauté internationale.



13/09/2008 Conseil économique et social : La junte fait remplacer Ould Sidi Baba par Ould Haimer

La présidence du Haut Conseil d’Etat (HCE)  a rendu public le  vendredi 12 septembre un décret nommant Mohamed Ould Haimer, président du conseil économique et social en remplacement de  Ahmed Ould Sidi Baba (photo). Le limogeage de Ould Sidi Baba un dirigeant du parti Adil s’explique par son hostilité au putsch du 6 août et l’animosité que lui voue ses cousins du «groupe d’Aoujeft» qui ont présentement le vent en poupe auprès du président du HCE (Tilke El Eyamou!). Mohamed Ould Haimer, plusieurs fois ministres sous Ould Taya, est présenté comme l’un des dirigeants haratines, d’obédience nationaliste arabe.



13/09/2008 Emissaire tunisien à Nouakchott : «Un message américain »

M. Ahmed Aiadh, El Aourdani, ministre directeur de cabinet du président tunisien Zine El Abidine Ben Ali est arrivé à Nouakchott, le  jeudi 11 septembre, porteur d’un message du président tunisien  au président du Haut Conseil d’Etat.
Selon des observateurs, l’émissaire tunisien  pourrait être porteur d’ «un message de l’administration américaine» qui aurait préféré utiliser la Tunisie dont la position est plus équilibrée par rapport au coup d’Etat du 6 août que celles du Maroc, qui soutient le putsch ou  de l’Algérie qui le rejette carrément.



13/09/2008 Navire «Bahia de Porto Santo» : «L’armateur avait refusé de payer une amende»

Le   navire espagnol «Bahia de Porto Santo» a été arraisonné il y a quelques jours à Nouadhibou, par la Délégation Centrale à la Surveillance Maritime   pour   non paiement d’une amende par son armateur espagnol»,  nous a indiqué le 13 septembre, le  responsable de la société mauritanienne de consignation de ce navire.



12/09/2008 Que réserve-t-on à Ould Brahim Khlil?

Mohamed Mahmoud Ould Brahim Khlil journaliste, plusieurs fois ambassadeur et ministre, considéré très proche du président du HCE le Général Mohamed Ould Abdel Aziz, n’a pas encore été «casé». Ould Brahim Khlil qui est monté dés les  premiers moments du coup d’Etat du 6 août en premières lignes, lisant le communiqué N°1 du HCE, défendant avec énergie  le putsch sur les media internationaux et fustigeant en termes parfois crus, la gestion de Sidioca   est resté en rade, après la formation du gouvernement de Ould Mohamed Laghdaf.



12/09/2008 APP-ACP-UE : «Fous rires dans la salle archicomble du Parlement Européen»

Fous rires dans la salle archicomble du Parlement Européen à Bruxelles où se tient l’Assemblée Parlementaire Paritaire Afrique, Caraïbe, Pacifique-Union Européenne (APP des ACP-UE) quand le Sénateur de Mbagne, Diop Abdaulay Demba justifiant le Coup d’Etat perpétré par le Général limogé Ould Abdel Aziz, déclarait benoîtement: «ce qui s’est passé en Mauritanie n’est pas un coup d’Etat ; le Président a décidé de démettre, nuitamment, des Généraux de l’Armée, ces derniers ont décidé de le déposer!».



11/09/2008 Messaoud Ould Boulkheir à «Sud Quotidien» : «La sortie de Me Wade gêne profondément la Mauritanie militante »

Messaoud Ould Boulkheir,  président de l’Assemblée nationale mauritanienne interrogé, par «Sud Quotidien» trouve que la récente sortie de Me Abdoulaye Wade sur la situation qui prévaut dans son pays depuis le parvis de l’Elysée «est terriblement gênante pour la Mauritanie militante ». Interpellé  sur une issue possible du blocage institutionnel et politique du pays, il préconise un retour à la légalité constitutionnelle comme seule alternative crédible .



11/09/2008 Communiqué du Conseil des Ministres de la junte

Le conseil des ministres s’est réuni le jeudi 11 septembre 2008 sous la présidence du Général Mohamed Ould Abdel Aziz, Président du Haut Conseil d’Etat, Chef de l’Etat. Le Conseil a examiné et approuvé les projets de lois suivants:



10/09/2008 L’UE se dit prête à «tirer les conséquences»

L’Union Européenne (UE) s’est dit prête le 10 août  à "tirer les conséquences" d’une absence de progrès vers un retour à la démocratie de la part de la junte qui a pris le pouvoir en Mauritanie par un coup d’Etat le 6 août dernier. "L’Union Européenne réitère sa disponibilité à contribuer activement à une résolution de la crise par la voie du dialogue", indique un communiqué publié à Paris au titre de la présidence française de l’UE.




TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés