TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ
En kiosque
TAHALIL343
Archives kiosque





Premier << 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >> Dernier
03/10/2014 Et pourquoi les autres, ne dénoncent-ils pas ?

Je vois partout, dans les médias et sur les réseaux sociaux, des titres, articles et commentaires qui, tous, disent à peu près ceci : « Les musulmans de (suivi du nom d’un pays occidental : France, Angleterre, USA, Belgique, Canada….) condamnent la barbarie, disent non au terrorisme… ».



03/10/2014 Bêtise…

"Il craque"... c’est le moins que l’on puisse dire de moi ce soir. Comme elle est énervante, cette salope qui me trahit. Et ce n’est pas la première fois qu’elle me joue un sale tour. Mais celui là est pire. Un abandon terrible, comme ne m’a jamais fait créature ou objet de son espèce.



03/10/2014 T’as vu la chaire d’Edgar Morin*, Leila ?

Tu auras comme impression qu’il s’adresse à nous, à notre couple. Tu n’auras pas tort. Quoi, en effet, de plus complexe que l’amour : unique et divers, paradoxal et cohérent, systémique et aléatoire…  Il est tout ça à la fois, l’amour : un fait social, à la fois, complexe et simple.



03/10/2014 Trop beau, mon remède… Au secours !!

J’ai découvert un somnifère d’une efficacité redoutable. Il n’a cependant aucun effet secondaire à craindre, à part le fait que vous n’êtes pas toujours maître de la dose à prendre. Dans mon cas, elle ne dépasse pas généralement quelques petites pages par jour.



03/10/2014 Dites-moi: les arts, c’est quoi exactement?

Je sais que le 7ème art c’est le cinéma. Mais je ne sais pas exactement : Quels sont les autres ni combien sont-ils ? Je me suis adressé à mon professeur. Mais sa réponse n’est pas très précise à ce sujet, je trouve.



03/10/2014 De l’art partout…!

Que de merveilles dans le cosmos ! La beauté artistique n’a pas d’espace propre à elle. Elle est partout présente dans l’univers, pour vu que l’on ose la percevoir : que l’on puisse interroger les ’choses’ profondément.



03/10/2014 Je respire, donc je lis...

Mariem, toi tu respires parce que tu écris. Moi je respire parce que je lis. Merci à vous écrivains et artites, à toi Mariem Mint Derwich, à toi Mona an Vash, à toi Aichetou Mint Ahmedou, à toi Alika Nakash, à toi Rachid Douani, à toi Abdelvettah …



03/10/2014 Mon silence relatif

«Re»-bonjour, ou bonsoir, tout le monde, tous les amis, Quelques précisions que j’apporte en réponse aux réactions à mon mur de cet après midi : Je reste avec vous sur face book, mais avec «ma plume» en moins, ou plus précisément plus diminuée qu’auparavant.



03/10/2014 Lumière…*, ça va droit au coeur

«J’ai regardé la lune et elle m’a tendu la lumière...». Un beau message d’espoir. J’adore cette poésie qui chante l’amour, l’espoir, la fête … Parfois triste, mais tu sais aussi dire les choses de façon gaie, heureuse, Mariem Mint Derwich. Cette dimension joyeuse de ton écriture, de la douceur de tes mots... m’emballe.



03/10/2014 Parallèles… en amour*

 «( …)  Qu’il est beau, riche et généreux, ce  je t’aime. Je t’aime, Hindou. Répète-le pour moi, toi à ton tour, à ton réveil. Chante-moi : je t’aime ».
Par ces mots, il termine son message, lui rappelant la réciprocité des sentiments d’amour, du contrat, à la fois, moral et affectif, qui les lie.




TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés