Premier << 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 >> Dernier
03/07/2006 Cela suffit !

Aurons- nous un jour une équipe économique qui sache gérer autre chose que le sous- développement ? Par la faute de nos staffs économiques, nous sommes toujours à la case départ.



28/06/2006 L’indispensable 3 août dans les partis politiques

En ce jour fatidique du 25 juin 2006, les Mauritaniens ont voulu tourner la page de 46 années de pouvoirs despotiques. Ironie de l’histoire, c’est en la personne d’un militaire putschiste que le pays aura connu une constitution assurant l’alternance démocratique. Pourtant, l’homme taciturne et réservé ne se prêtait guère aux jeux controversés et ingrats de la politique. Pendant plus de vingt ans, on ne le verra que très rarement s’afficher publiquement. Aucun mauritanien ne prédisait un avenir politique à cet héros de la guerre du Sahara, sauveur du président Maaouya d’une mort certaine, un 16 mars 1981.



20/06/2006 Les prêches de mauvaise augure

Il n’y a pas plus hypocrite que la fausse indignation qui se cache derrière l’épouvantail dressé autour des symboles de l’ancien régime, ou ceux hâtivement étiquetés les «Roumouz El Vessad». Certes il y en a parmi eux qui doivent répondre à une toute petite question du genre : ’’Min Eyne Leke Hadha’’ ?



13/06/2006 Oui à la Constitution!

Il serait dommage pour ce pays que le OUI ne l’emporte pas le 25 juin, avec un taux qui ne laisse aucun doute sur la volonté des mauritaniens d’aller vers un changement pour le mieux ou pour le meilleur.



07/06/2006 Lemgheiti, une année après

Notre colère est toujours là, une année après l’attaque de Lemgheiti. Le volcan bouillonnera en nous tant que nous n’aurons pas compris. Tant que nos soldats n’auront pas été vengés. Nos soldats sont morts le 5 juin 2005 à Lemgheiti, au nom d’un Islam qui n’est pas le nôtre. Un Islam qui donne mandat de tuer dont les adeptes sont plus aptes à manier le kalachnikov ou les charges explosives qu’à trouver des solutions aux problèmes des musulmans en ce XXI ème siècle.



29/05/2006 Le pouvoir sans le recours aux chars

Au cours de son récent périple à Zouerate, Nouadhibou, Atar et Akjoujt, le Président Ely Ould Mohamed Vall a prononcé des discours qui ne peuvent laisser le Mauritanien disposant d’un milligramme de conscience, indifférent.
Le Chef de l’Etat, ex- premier flic du pays révèle au fil de ses sorties devant son peuple, une nature masquée par la fonction qu’il exerçait avant le 3 août.



22/05/2006 Citoyenneté et unité

En ces temps de transition, de tâtonnements, de tentations communautaristes de part et d’autre, il semble bon d’évoquer des notions plus unitaires, plus démocratiques, comme la citoyenneté. La citoyenneté est le socle identitaire où toutes les cultures, classes sociales, communautés et religions d’un pays se retrouvent. Elle englobe toutes les identités et consacre l’individu comme un élément égal à n’importe quel autre, et doué de la même faculté d’influer sur les vies politique, social ou économique.



16/05/2006 De mal en pisse!

Peu de murs de la capitale, et de la Mauritanie en général, ont échappé à une "karchérisation" en règle de pisseurs de bonne volonté. Ils servent sous leur première allure d’enceintes de bâtiment, mais leur fonction vitale est en fait, dans la pratique, de servir de W.C publics . Le phénomène n’a pas diminué au fil du temps, au contraire!



08/05/2006 Reveillez vous

Ne dit-on que le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt ! Contrairement à toutes les capitales du monde, Nouakchott dort tôt et se réveille tard. Les nouakchottois, tous quartiers confondus, sont des abonnés au sommeil après le coucher du soleil et à la grâce matinée après la levée du jour. On préfère ici, se couler dans les bras de Morphée, que de se secouer les bras!
Pour Mao Tsétoung, chantre de l’effort collectif, un homme est une bouche à nourrir et deux bras pour travailler.



02/05/2006 Prétendue traque de X ould Y : Après l’acharnement, temps de la bassesse

Depuis décembre 2005, Cheikhna Ould Nenni s’acharne à me présenter comme x ould y. Les preuves que j’ai fourniescomme quoi je ne suis pas ce bloguer  ne comptent pas. On dirait que cela  l’arrange quelque part, que je sois cet internaute anonyme. Cheikhna s’est toujours refusé...




TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés