Premier << 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 >> Dernier
27/09/2006 Les independants dépendants?

L’Union Nationale des Indépendants (UNI) a tenu son assemblée constituante le vendredi 22 septembre au palais des congrès sous la supervision d’un bureau exécutif provisoire composé de six membres et présidé par Ba Abdoullaye l’ex-directeur général de l’ENER.
Cette assemblée constituante a vu la participation de 800 personnes, selon des estimations faites par des journalistes sur place.



27/09/2006 Orage sur les rélations CMJD/Partis

«Chers citoyens, je voudrai, réaffirmer l’attachement du CMJD à ses engagements relatifs à la transparence totale, à la neutralité absolue, à l’observation scrupuleuse du calendrier électoral et à son respect des résultats des urnes qui refléteront la volonté libre du peuple mauritanien", ce sont là, les termes, que le Chef de l’Etat a utilisés la soirée du 23 septembre, au cours d’un message adressé à la Nation, à l’occasion du mois bénit du Ramadan. Ces propos ont été perçus par des observateurs comme un démenti aux informations qui circulent, sur le soutien que Chef de l’Etat apporterait à une nouvelle mouvance d’indépendants qui a fait une entrée fracassante dans notre paysage politique.



15/08/2006 Candidature indépendante de Ould Cheikhna aux présidentielles: Le 3 août des HATEMISTES

L’ex-commandant Mohamed Ould Cheikhna a déclaré vendredi 3 août se porter candidat indépendant aux présidentielles de 2007. Dans la déclaration annonçant cette candidature Ould Cheikhna l’a inscrite dans la logique du changement du 3 août 2005 et précisé, qu’il n’est mu d’aucune «ambition personnelle, mais qu’il croit agir par devoir ».
 Déclarant également n’éprouver “aucune haine, ni aucune amertume vis-à-vis de quiconque” Ould Cheikhna s’est engagé pour un “changement, de la justice sociale pour les pauvres, de l’assainissement de la gestion de l’Etat et de la reconstruction”.



15/08/2006 1er anniversaire du changement du 03 août :Le renouveau en marche

La Mauritanie a commémoré le 3 août 2006, le 1er anniversaire du changement sans effusion de sang qui a amené au pouvoir le CMJD. Le changement qui a mis fin aux 21 années de pouvoir du président Ould Taya, a reçu une large adhésio, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.
Aussitôt après l’annonce du programme du CMJD, la formation du gouvernement intérimaire et la proclamation d’amnistie générale, trois grands chantiers ont été lancés à l’issue de journées nationales de concertation ouvertes à l’ensemble des acteurs politiques.



15/08/2006 Ely Ould Mohamed Vall : «Je ne doute pas un instant, que nous avons le déshonneur de bafouer nos engagements»

Le Chef de l’Etat a donné mardi 1er août à Nouakchott, une conférence de presse au palais présidentiel. Nous reproduisons ici quelques extraits de cette conférence de presse à laquelle TAHALIL Hebdo n’a pas assisté par solidarité avec ses confrères quoique ne partageant pas leur approche, quand ils s’étaient excusés de ne pouvoir y participer par communiqué rendu public le 1 août. Nos confrères représentants les principaux titres de la presse nationale qui fournissent des efforts considérables pour informer, ne veulent pas être assimilés à des journaux qui n’ont de tel, que l’outrecuidance de se qualifier ainsi. En reproduisant de larges extraits de cette conférence de presse, nous nous acquittons d’un devoir professionnel et nous reconnaissons avec le recul, avoir raté un événement. Que les services de la Présidence et ceux du ministère de la Communication trouvent ici toutes nos excuses. Voici des extraits significatifs de la conférence de presse.



11/08/2006 L’ambassadeur de Palestine en Mauritanie reçu par le chef de l’Etat

Le Colonel Ely Ould Mohamed Vall, Président du CMJD, Chef de l’Etat, a reçu jeudi 10 août au Palais présidentiel de Nouakchott, le Dr Loueye Issa(voir photo) ambassadeur de Palestine en Mauritanie. Cette audience intervient une journée après la clôture du festival national de la jeunesse marquée par un incident diplomatique en raison de la présence à la cérémonie de Boaz Bismuth l’ambassadeur d’Israél en Mauritanie. Cette présence de l’ambassadeur d’Israél a été vivement critiquée par la jeunesse et les leaders des partis politiques mauritaniens présents dans ce contexte où Israël engage une politique délibérée de destructions et massacres eau Liban et en Palestine.



25/07/2006 Coalition des Forces du changement démocratique : Solidaires avec la Palestine et le Liban

Vendredi après midi, au stade de la Capitale, les militants de la Coalition des Forces du Changement Démocratique (CFCD) qui regroupe 10 partis et formations politiques nationales étaient au rendez- vous à l’occasion d’un meeting organisé par cette coalition.
La manifestation était organisée pour exprimer la solidarité avec les peuples Palestinien et Libanais et la condamnation de l’agression déclenchée par Israël contre les peuples de Palestine et du liban. Marqué par la présence de l’Ambassadeur de Palestine en Mauritanie et d’une délégation de la communauté libanaise en Mauritanie, le meeting a été ouvert par Mohamed Ould Maouloud président de la CFCD. Il a dénoncé le silence de la communauté internationale, et des gouvernements arabes et musulmans, face aux massacres d’innocents et à la destruction des infrastructures auxquels se livre Israël en Palestine et au Liban.



25/07/2006 Le renouveau démocratique en marche

Longtemps considéré comme un pays en marge de la démocratie et des libertés individuelles, la Mauritanie est en train lentement mais sûrement de gommer cette image négative. Ainsi en ont décidé les nouvelles autorités militaires de la transition.
 
Le Mali et la République Islamique de Mauritanie entretiennent de traditionnelles relations d’amitié et de coopération. Les rapports sont basés sur une interpénétration sociale et culturelle des peuples qui vivent et se côtoient depuis la nuit des temps. Tout ce qui se passe dans à Nouakchott intéresse son voisin malien à plus d’un titre et vice-versa.
A ce titre, les changements sociopolitiques en cours ne peuvent pas passer inaperçu ni au Mali ni ailleurs en Afrique et dans le monde.
Il y a quelques jours, la présence du nouvel Ambassadeur mauritanien accrédité au Mali, ayant présenté ses lettres de créance au président de la République, témoigne de la solidité de ces rapports diplomatiques entre les deux pays. Le mercredi dernier, le jeune diplomate de 39 ans, Sid’Amine Ould Ahmed Challa, fiscaliste de formation et ancien DG des impôts a discuté à bâtons rompus avec la presse malienne au cours d’un déjeuner dans un restaurant de la place.



25/07/2006 Modifications apportées au code électoral : Le CMJD à l’écoute de la CFCD

Les modifications apportées au code électoral (voir encadré) ont été différemment appréciées par la classe politique mauritanienne. La Coalition des forces du changement démocratique (CFCD) regroupant 10 partis et formations politiques dont les partis de l’opposition d’avant le 3 août a exprimé ses réserves.
Le reste de la classe politique dont les partis symbolisant l’ex-majorité de l’avant le 3 août n’ont pas réagi à ces modifications examinées et approuvées lors du conseil des ministres du 5 juillet.
Après une rencontre avec le chef de l’Etat et deux correspondances adressées au CMJD et au comité interministériel chargé de la transition démocratique les représentants de la CFCD étaient mercredi dernier avec le Colonel Alioune Ould Mohamed secrétaire permanent du CMJD devant lequel ils ont exposé leurs griefs et qui les a attentivement écoutés dit-on. Les partis membres de la CFCD se lancent ainsi dans une course contre la montre pour amener le CMJD à revoir les amendements au code électoral avant leur approbation. Les partis et formations politiques membres de la CFCD ont émis le 11 juillet des réserves sur ces projets de loi remaniant le code électoral que le conseil des ministres avait adopté le 5 juillet.



25/07/2006 Révélations sur le présumé complot des proches de Ould Taya

Des fuites commencent à parvenir aux rédactions concernant le dossier du détenus proches de l’ancien président Ould Taya interpellés le 18 juin 2006 et inculpés le 19 juillet par le procureur de la république de «complot visant le renversement de l’ordre constitutionnel". Le site d’informations «Alakhbar.info» (inféodée ou proche de la mouvance islamiste) et qui a eu à ce qui se voit accès aux procès verbaux de la direction de la sûreté de l’Etat  a révélé qu’ « il était previsible que les procès verbaux d’enquête relatifs aux cinq accusés de renversement de l’ordre constitutionnel et de connivence avec l’ancien président Ould Taya aboutisse à des points troublants et sensibles, ce qui fait croire aux enquêteurs que l’opération était sur le point d’être exécutée si l’un des officiers impliqués dans l’affaire n’avait pas dénoncé ses complices auprès du Président du CMJD.» Al akhbar.info laisse ainsi entendre qu’à l’instar des putschistes du 8 août 2004 il y avait un Mekhalla Ould Mohamed Cheikh parmi les proches de Ould Taya.




TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés