TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ





Premier << 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 >> Dernier
18/03/2007 Election présidentielle : Au plus consensuel

A l’aube du 10 juillet 1978 les Mauritaniens se sont réveillés avec un coup d’état qui devait, à en croire ses auteurs, marquer la fin d’une époque. Par un lapidaire communiqué n° 1, nous avons appris que «le régime de la corruption anti- national et anti- populaire a pris fin». Salué par des foules encadrées par ceux là même qui encensaient le pouvoir renversé, ce changement avait ,néanmoins, modifié , substantiellement, la carte politique du pays



17/03/2007 DEMOCRATISATION EN MAURITANIE : Les pratiques à bannir dans notre nouvelle République (Partie I)

Notre pays suscite en ces moments historiques l’estime et l’admiration de tous les pays du Monde. Voici, en effet, un petit pays perdu dans le Sahara africain dont la moitié de la population vit dans la misère et l’analphabétisme, et qui ose enclencher un processus de démocratisation dont l’exemplarité n’a presque pas d’égal dans son aire géographique et culturelle.



14/03/2007 Premier second tour dans une élection présidentielle en Mauritanie: Qui va gagner?

Les résultats provisoires du premier tour des élections présidentielles du 11 mars en Mauritanie sont tombés, l’après-midi du 12 mars 2007. Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine, le ministre de l’Intérieur, en a fait la proclamation avant leur transmission au conseil constitutionnel. Aucun des dix-neuf candidats en lice n’a pu obtenir plus de 50 % de voix nécessaires pour ouvrir devant lui, le portail de la Présidence de la République. Trois candidats, respectivement, Sidi Ould Cheikh Abdellahi, Ahmed Ould Daddah et Zeine Ould Zeidane sont sortis du lot, avec des scores honorables.



14/03/2007 Conférence de presse de Ibrahima Moctar Sarr: «Mon soutien ira au programme le plus engagé sur la voie de l’unité nationale et de la réparation»

Au lendemain de l’officialisation des résultats du premier tour, le candidat Ibrahima Moctar Sarr a tenu une conférence de presse à son siège de Sebkha, envahi par des dizaines de militants, la presse locale et étrangère, des observateurs de l’union européenne. Preuve, s’il en fallait, que Sarr aura un rôle déterminant à jouer, par les consignes de vote, lors du second tour de la présidentielle.



05/03/2007 Moustapha Ould Limam Chavi’i à Nouakchott

Notre compatriote Moustapha Ould Limam Chavi’i est depuis quelques jours, de retour à Nouakchott. Sollicité par les différents états Major politiques, Ould Limam Chavi’i n’aurait pas encore pris une position publique même si des éléments de son entourage s’investissent déjà dans la campagne en faveur du candidat Sidi Ould Cheikh Abdellahi. Ce Tejakanet qui connaît bien l’Afrique et qui a toujours donné secours et refuge à tous ses compatriotes en difficulté, jouit d’une grande considération dans son pays d’origine : la Mauritanie. Bienvenue Moustapha, «l’origine ne se gomme pas» disent les Maures !



01/03/2007 Qu’en est-il des reproches faits à Ould Cheikh Abdallahi ? par Dahane Ould Taleb Ethmane

Poussant leur imagination à l’extrême en cherchant noise désespérément à Ould Cheikh Abdallahi, les détracteurs les plus sérieux de ce candidat lui font souvent trois types de reproches : Il y a d’abord celui de ne pas avoir participé, selon eux, au militantisme pour la démocratie dont certains veulent se présenter aujourd’hui comme étant les héros, méritant comme récompense qu’on leur offre le pouvoir sans coup férir sur un plateau d’argent.



27/02/2007 Présidentielle 2007 : La campagne est lancée

La campagne pour l’élection présidentielle du 11 mars en Mauritanie, dernière étape du processus du retour du pouvoir aux civils après un coup d’Etat militaire en 2005, a débuté samedi à 00h00 La campagne, dont le terme est prévu le 9 mars, va officiellement mobiliser 20 candidats mais seuls 19 seront effectivement en lice pour la présidentielle, après le refus d’un désistement par le conseil constitutionnel. Des candidats ont lancé leur campagne à l’intérieur du pays.



20/02/2007 Abderrahmane Ould Mini gèle ses activités au HATEM

Le député Abderrahmane Ould Mini ex-capitaine de l’Armée et secrétaire général du HATEM a décidé dans un communiqué de presse rendu public lundi de geler provisoirement ses activités au sein du HATEM. Ould Mini explique cette décision par les tiraillements qu’il a dit constater entre ses amis. Deux candidats sont en effet sortis des «cavaliers du changement» l’ancienne organisation armée : Ould Cheikhna et Ould Hannena. D’autres caballeros (cavaliers en espagnol) ont milité un moment dans le TEMAM, le PMLD tandisque d’autres sont signalés dans la vaste mouvance rassemblée autour du candidat indépendant SIDIOCA.



20/02/2007 Quel sera le futur président de la Mauritanie ?

C’est sous ce thème, que l’initiative des journalistes pour un débat politique, va organiser un débat en début de soirée du jeudi 22 février 2007, à 19 H 00 à l’Hôtel Atlantic Ezza.
Plus de quatre cent personnalités politiques nationales dont des candidats et des porte- parole des candidats ont déjà été contactés et ont répondu favorablement pour participer à cette soirée de débats sous le thème «Quel sera le futur président de la Mauritanie. Les media nationaux et internationaux vont également couvrir l’événement.



08/02/2007 Réaction : «Vous ne devez pas vous rabaisser jusqu’à dénigrer une femme»

Fidèle lecteur de votre journal et visiteur régulier de votre site : journaltahalil.com, j’ai été sidéré par l’article titré : «la bonne, le brute et le truand» signé par MAOB, et publié dans votre livraison du 1er février 2006. Je n’imaginais pas qu’un journal d’analyse et débats, aussi sérieux que le votre, et dans lequel signent régulièrement quelques unes des meilleures plumes de l’intelligentsia, puisse descendre aussi bas. Excusez-moi, mais je considère que vous êtes descendu très bas, notamment avec ces insinuations sur une femme ex-Première dame certes, mais, qui n’est aujourd’hui, qu’une simple mère de famille et exilée au Qatar, en plus.




TAHALIL 2006-2017 Tous droits reservés