Premier << 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 >> Dernier
24/11/2008 Vérités et contrevérités

J’entends dans le discours officiel ambiant et envahissant, le seul à avoir droit de cité sur les medias d’Etat, beaucoup de vérités, mais aussi, énormément de contrevérités.  Quand j’entends un galonné du Haut Conseil d’Etat dire que le président renversé a «trompé le peuple à travers le changement du programme sur la base duquel, il a été élu par le programme d’autres individus n’ayant obtenu que 10% des suffrages», je  récuse cette tentative de minimiser les adversaires de la junte. Messaoud à lui seul,  pèse 10% des suffrages et je ne compte pas ceux des islamistes modérés plus de 7%, et l’UFP plus de 4% , si nous restons -comme notre galonné- dans la logique des chiffres de la présidentielle de mars 2007.



19/11/2008 La plainte qui a déclenché l’«affaire Air Mauritanie»

«Tahalil Hebdo» a pu se procurer  une copie de la plainte adressée au procureur de la République par un  «bureau exécutif du collége des délégués du personnel» qui ont porté plainte contre «les anciens dirigeants d’Air Mauritanie».  Ce «bureau exécutif» n’a cependant pas,  précisé l’identité



18/11/2008 Nommer son cousin amène les problèmes

Même si cela n’indigne pas outre mesure quand c’est fait par un chef d’Etat,  il est constaté que cela suscite  de vives réactions chaque fois qu’un chef de parti fait nommer l’un de ses cousins -méritants ou non - à un poste de ministre. On l’a vu quand le président de l’UFP avait désigné son cousin Ould Khlil (dont le parti  a raflé la députation de Tidjikja aux élections 2006)  ministre au gouvernement remercié le 3 juillet dernier.



13/11/2008 Plus faucon que moi, tu meurs!

«C’est pour informer l’opinion des événements qui ont eu lieu,  qui intéressent les citoyens et le pays, que nous avons convoqué cette conférence de presse» a déclaré M. Mohamed Ould Moine (photo), ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, porte-parole du Gouvernement de la junte, à l’entame d’une rencontre avec la presse, organisée l’après-midi du jeudi 13 novembre, à l’hôtel «Atlantic Ezza» de Nouakchott.



09/11/2008 Un roitelet de la finance locale «snifeur» de cocaïne

Une enquête menée sur une affaire de drogue a abouti -il y a quelque temps- à l’implication de l’un des gros bonnets de la finance locale. Les investigations menées s’étaient vite orientées  vers un roitelet de la finance locale  qui serait en privé, un  grand «snifeur» de cocaïne.



27/10/2008 Une opération de trafic de drogue mise en échec

Une curieuse  opération de trafic de cocaïne  a été mise en échec le 25 octobre au soir, par les services de sécurité mauritaniens. Cette opération (assez spéciale) devait permettre à des trafiquants de venir prendre à Nouakchott, une cargaison de cocaïne (acheminée via le  Maroc par un français)  en vue de  la transporter vers …le désert libyen.



23/10/2008 Le come-back de Sahaf

Hamoud Ould Abdi ex-ministre de la Communication de Maaouya Ould Taya surnommé «Sahaf» (en allusion à l’ancien ministre irakien de l’information), a repris du service. Ould Abdi   se singularisait avant août 2005, par la  stigmatisation des opposants au régime de...



15/10/2008 Moustapha Touré, un plaisantin, s’est moqué de la junte

Un ivoirien dénommé Moustapha Touré, se présentant comme président d’un chimérique Observatoire International des Droits de l’Homme, s’est moqué du  président de la  junte au pouvoir chez nous et de son Gouvernement en leur offrant un soutien qui ne pèse pas un navet.



21/09/2008 Le Fagot de l’Esclave, (Hatb el Khadeum) …

Nous nous posons des questions depuis le coup d’Etat du 6 août et  nous divergeons sur les  réponses à leur apporter.  Pour certains d’entre nous, un coup d’Etat est une Rectification salutaire. Pour d’autres, tout le contraire. D’ailleurs, la détention d’un pacifiste président de la République élu en mars 2007 avec plus de 52 % de nos suffrages, est une «chose normale» nous a affirmé, M. Ould Dadde, notre tout nouveau ministre des Droits de l’Homme. Nous nous en souviendrons!

Pour d’autres mauritaniens cette détention  est -et à juste titre d’ailleurs !- une prise d’otage, une séquestration. Il n’y avait pas et il n’y aura pas d’unanimisme en Mauritanie.



20/08/2008 Gigantesque manifestation contre le coup d’Etat : La junte a du pain sur la planche

Une gigantesque manifestation  contre le putsch qui a amené au pouvoir le 6 août dernier, le général Mohamed Ould Abdel Aziz, a été organisée l’après-midi du 20 août à Nouakchott. Du Carrefour de l’hôpital national, jusqu’à  Radio Mauritanie, sur plusieurs kilomètres,  une marée humaine multicolore, a marché criant : «SIDI», «SIDI»,  et clamant des slogans comme : «Non au coup d’Etat»,  «Non à la séquestration du président de la République», «Touche pas à la Démocratie», «les militaires dans les casernes».




TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés