TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ
En kiosque
TAHALIL343
Archives kiosque





Premier << 1 2 3 4 >> Dernier
16/10/2006 La longue marche des cadres

Ils marchaient hier sous les portraits de Ould Taya, ils  marchent maintenant  pour la transition,  ils marcheront demain pour le futur président. Ils ont marché, ils marchent, ils marcheront.



01/10/2006 Les nomades en mouvement:

 15 septembre 2006 aux environs de Magtalahjar, une famille nomade se déplace d’un campement vers un autre, comme depuis la nuit des temps. Faut-il se demander si nous regrettons déjà ce mode vie où nos déplacements et notre bonheur étaient plus tributaires de la clémence du ciel et des pâturages que d’autre chose. C’était l’époque de l’insouciance.Oh  temps, suspends ton vol et reviens en arriére.



17/07/2006 Nouakchott après le déluge…

La capitale quelques heures après les pluies torrentielles matinales : comme celui-ci, la plupart des carrefours ont été inondés et ralentissent considérablement la circulation. L’absence de tout système d’évacuation des eaux stagnantes, en dehors des forces pompières qui les pompent après les chutes diluviennes, rend la capitale difficilement circulable et respirable. On touche aux limites de la politique d’assainissement des villes qui n’ont qu’une efficacité à court terme. Un véritable système d’évacuation et d’assainissement devrait commencer à être pensé, si ce n’est déjà commencé…



11/07/2006 Les vieilles ferrailles roulantes de Nouakchott

Les vieux camions constituent l’un des principaux dangers de la circulation routière en Mauritanie. Compte tenu de la vétusté du parc des camions, les accidents se multiplient semant morts et désolation. Parfois l’un de ces camions se désintègre carrément en roulant sur la chaussée. A quand une législation, pour interdire l’accès des routes à ces cercueils roulants pour la plupart mis en circulation dans les années 60 ?



03/07/2006 Vendredi  8 juillet 2005: Ouverture des travaux du quatrième conseil national extraordinaire du Prds

Le dernier conseil national à être présidé par Ould Taya. Ce conseil était intervenu dans un contexte marqué par des espoirs, des incertitudes. Espoirs nés du  formidable  élan  national suite à  l’agression de Lemgheiti (juin 2005), de l’ambiance de décrispation faisant suite  au   forum du RDU sur les valeurs démocratiques et la citoyenneté, des perspectives pétrolières, de l’agréable effet de la visite effectuée chez nous par Mahmoud Abass le président de l’autorité palestinienne et d’une élection de barreau   cette fois,  responsable et  apaisée.

Les  incertitudes quand à elles étaient  liées à  l’impatience de l’opinion qui voulait  voir un contenu donné au  discours de Kiffa;  une opinion nationale insatisfaite des contre-performances d’ une équipe gouvernementale médiocre et  en dégringolade avec notamment l’ infernale hausse des prix.

Il n’en sera rien le IV eme conseil national sera marqué par un appel à la mobilisation et à la lute contre le terrorisme.



28/06/2006 Membres du CMJD en «costards»

Les colonels Alioune Ould Mohamed, Secrétaire Permanent du CMJD, Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed, Directeur Général de la Sûreté Nationale, et Abderrahmane Ould Boubacar, Chef d’état Major de l’Armée nationale, habillés ici en costumes civils au cours de la cérémonie de remise de la médaille de l’ordre mondial de la justice au Président du CMJD chef de l’Etat. En attendant le retour de ces  militaires civilisés dans leur caserne en mars 2007 supportons qu’ils s’habillent en civil. Après ce sera le treillis, espérons-le. La fin du  mélange du genre !



20/06/2006 Préparatifs pour la venue du "Boss" à Rosso

Une matinée qui sortait un peu de l’ordinaire dans la ville la plus négligée de Mauritanie. Danseurs et troubadours se sont succédés sur la scène de la soirée culturelle clôturant le meeting du "boss" à Rosso.
Le temps d’une demi heure, on a pensé que la soirée culturelle avait déjà commencé. En tout cas, voisins et passants en ont profité avant les officiels.
inalement, pour une fois (de temps en temps quand même!) il y a une petite justice ici-bas.



13/06/2006 Cet homme nous quitte!

SE Joseph LeBaron ambassadeur des USA en Mauritanie, ici au cours d’une tournée en Adrar et en Inchiri. Parfait arabophone SE Joseph LeBaron a réussi à comprendre mieux la Mauritanie. Dans les terroirs, les Mahadras et même les instituts religieux il a réussi à se faire accepter malgré les griefs retenus contre son pays en matière de politique étrangere. Ses passages dans les medias officiels sont suivis par les mauritaniens qui apprécient cet américain, maniant à merveille la langue de Sibeweyhi. Sa remplaçante Mme Liberi a été désignée. Il nous quitte dans quelques mois. Dommage !



07/06/2006 Pêche artisanale, Aidez-les!

Les pécheurs artisanaux sont des acteurs importants de l’économie nationale. La pêche artisanale offre des dizaines de milliers d’emplois et génère des revenus importants. Ce secteur doit être encouragé et organisé pour que la Mauritanie et les Mauritaniens en tirent le maximum de profit. Pourtant en dehors de Nouakchott, la pêche artisanale n’a pratiquement pas d’incidence sur la vie des autres wilayas mauritaniennes. Evitons que la pêche artisanale ne soit comme la pêche industrielle qui elle ne profite qu’à des rares privilégiés.



29/05/2006 Basra, théâtre de délinquance!


Un fantôme esseulé dans une des poches enchevêtrées de métal à Basra, où plusieurs des agressions qui ont lieu, s’y situent, loin des regards. Ces zones pleines de vie le jour, quasi désertiques la nuit, deviennent des zones de non droits. Au désespoir des populations des kebbas!





TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés