Premier << 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 >> Dernier
30/04/2008 Deux jihadistes recherchés, arrêtés, par la Gendarmerie Nationale

Deux jihadistes recherchés  Khadim Ould Semane et Sidi Ould Sidna ont été arrêtés le mercredi 30 avril à 5 Heures du matin dans une maison située à «Arafatt» prés du «poteau 12» précisément, a confirmé une source sécuritaire à Tahalil Hebdo.



12/04/2008 Ahmed Ould Yehdhih alias «Abou Mouadh», est mort

Il est presqu’ établi qu’ils étaient au nombre de 5, les jihadistes qui ont participé à l’accrochage du «Centre Emetteur». Cette cellule comprenait Maarouve Ould Habib, Sidi Ould Sidna, Khadim Ould Semane, Ahmed Ould Yehdhih et Moussa Ould Mohamed Ndéyé. Ce dernier est mort sur le coup aux premiers instants de l’accrochage. Ahmed Ould Yehdhih (notre photo) avait été grièvement blessé tandisque trois autres jihadistes ont pu s’échapper.L’un des trois fugitifs Maarouve Ould Habib a été arrêté le 10 avril à Nouakchott. Les deux autres, Sidi Ould Sidna et Khadim Ould Semane font l’objet d’un avis de recherche et leurs photos sont aujourd’hui placardées sur les murs de Nouakchott.



11/04/2008 Traque des jihadistes : Deux villas encerclées à Tevragh Zeina

Deux villas sont toujours encerclées par les forces de sécurité mauritanienne depuis le matin du 11 avril. Les deux villas sont situées dans les quartiers du «Centre émetteur» et de la «Zone Université» de Tevragh Zeina.



11/04/2008 Rumeurs d’évasion de Maarouve Ould Habib :


La rumeur d’évasion de Maarouve Ould Habib l’ «émir» du commando accusé du meurtre des touristes français à Aleg s’est répandue comme une traînée depuis l’après-midi du 10 avril. «C’est au moment où il était transféré vers un centre d’interrogatoire qu’un commando  jihadiste l’a libéré» raconte-t-on.



10/04/2008 Maarouve Ould Habib , l’«Emir» du commando d’Aleg arrêté à Nouakchott

Maarouve Ould Habib «Emir» du commando jihadiste accusé du meurtre des 4 touristes français à Aleg le 24 décembre dernier a été arrêté il y a quelques instants à Nouakchott. «Il portait des habits feminins  mais sa démarche a intrigué un garde qui l’a suivi et a pu l’arrêter avant qu’il ne puisse faire usage de l’arme qu’il portait » indique une source bien informée.



09/04/2008 Ould Mohd Ndeyé tué et Ould Yehdhih dans le coma

La police mauritanienne est parvenue à déterminer l’identité du jihadiste  tué par la police lors des affrontements avec un groupe armé  dans le quartier du «Centre Emetteur» de Tevragh Zeina .



09/04/2008 Le parquet met en garde contre toute aide aux jihadistes en cavale

Le parquet de Nouakchott a mis en garde l’ensemble des citoyens et résidents contre toute aide apportée aux salafistes jihadistes en fuite, estimant que "de pareils agissements seront considérés comme un acte de complicité et exposent leurs auteurs aux peines prévues par la loi sur la lutte contre le terrorisme".



08/04/2008 Bavure policière à Nouakchott: La méthode BlackWater?

Des policiers ont abattu le 9 avril un mauritanien nommé Mohamedou Ould Ahmed Babou, et blessé un autre, dans ce qui a été présenté comme étant «une  opération contre une maison soupçonnée d’abriter des islamistes recherchés».



08/04/2008 Visite de l’Emir du Qatar en Mauritanie : Pourquoi est-il parti si vite ?

L’Emir du Qatar, Cheikh Hamed Ben Khalifa Al Thani, est arrivé  en fin d’après-midi du  mercredi 02 avril à Nouakchott pour une visite de deux jours en Mauritanie.C’est la première visite de l’Emir du Qatar dans notre pays après l’élection présidentielle de mars 2007.



08/04/2008 Accrochages Armée/Jihadistes : Les derniers développements

Le président de la République Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdellahi s’est rendu il y a quelques instants au chevet des blessés policiers et militaires suite aux accrochages qui ont opposé dans la soirée du 7 avril, les forces de sécurité mauritaniennes et un groupe de salafistes-jihadistes. Ces accrochages ont fait 1 mort (l’inspecteur de Police Mohamed Salem Ould Ghallah) et 8 blessés parmi les forces de sécurité mauritaniennes.




TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés