Premier << 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 >> Dernier
12/09/2008 Alerte terroriste à Nouakchott : Sur quoi se fonde-t-on ?

Plusieurs check-points  ont été établis la journée du 11 septembre à Nouakchott et des fouilles ont été opérées sur les véhicules. Le déploiement brusque d’un dispositif de sécurité dans plusieurs quartiers de la capitale mauritanienne, a été interprété comme «une réaction à une menace précise». Une  menace qui serait  relative, dit-on, à la présence à Nouakchott de jihadistes  candidats à des opérations terroristes.



26/08/2008 Kamikaze mauritanien en Algerie

Mardi 19 août, une voiture piégée a explosé au centre de Bouira (120 km au sud-est d’Alger) faisant 12 morts et 42 blessés, selon un bilan de la radio algérienne. Cette  voiture avait visé un bus transportant des employés algériens du groupe...



25/08/2008 Deux présumés salafistes arrêtés à Nema

Deux présumés salafistes mauritaniens ont été arrêtés le 24 août à Nema, capitale du Hodh Charghi. «Il s’agit de Sidi Ould Boukhoussa et Youssouf Ould Ismaël, ce sont deux salafistes qui viennent directement des camps de l’ex-GSPC, devenu Al Qaida au Maghreb» nous a indiqué sous l’anonymat, une source sécuritaire.



17/08/2008 Rocambolesque affaire de drogue saisie par la justice

Une rocambolesque affaire de vol d’une quantité de 22 Kgs de résine de cannabis qui était sous scellée dans les magasins de la justice à Nouakchott, secoue présentement, le milieu judiciaire.



13/08/2008 Cinq présumés terroristes déférés devant le parquet

Cinq personnes "accusées de terrorisme", (3 mauritaniens et 2 ressortissants de la République de Guinée), ont été déférés le 13 août  au parquet de Nouakchott et présentés à un juge d’instruction. Le parquet les a accusées de terrorisme, demandant au juge d’instruction de les inculper avec mandat de dépôt pour l’un d’eux et contrôle judiciaire pour les quatre autres.



11/08/2008 Trois présumés terroristes présentés au juge

Le Parquet général de Nouakchott a déféré, le 10 août, devant le juge d’instruction,  trois détenus mauritaniens pour "participation à un rassemblement visant à perpétrer et à appeler à des actes terroristes".
Ces détenus : Mohamed El Ghali Ould Mohamed Lemine, Mohamed Lemine Ould Fadel et Cheikh Ahmed Ebilmaaly Ould Sidi Mohamed sont soupçonnés par les services de sécurité mauritaniens d’avoir des liens avec la mouvance salafiste et d’appartenir à la Branche d’Al-Qaida au Maghreb Islamique.



25/07/2008 Deux jeunes hommes arrêtés pour liens présumés avec les salafistes

La police mauritanienne a procédé jeudi 25 juillet à l’arrestation de deux jeunes soupçonnés de liens avec la mouvance salafiste, ont indiqué des sources proches des services de sécurité.



23/07/2008 Report au 11 septembre du procès de Sidi Mohamed Ould Haidalla

La chambre criminelle près de la cour d’appel d’Agadir a reporté au 11 septembre prochain le procès de Sidi Mohamed Ould Haidalla, fils de l’ancien président mauritanien Mohamed Khouna Ould Haidalla, poursuivi pour trafic de drogue. Ce report a été décidé pour permettre à la défense de préparer sa plaidoirie.



20/07/2008 Insécurité au Sahel : La rencontre de Bamako ajournée jusqu’à fin août

Plusieurs chefs d’Etat africains sont attendus fin août à Bamako pour une rencontre sur les problèmes de sécurité et de développement dans la bande sahélo-saharienne, selon une  source proche du ministère malien de la Défense. "Il est prévu fin août à Bamako une rencontre de plusieurs chefs d’Etat africains sur les problèmes de développement et de sécurité dans la bande sahélo-saharienne. Les invitations sont lancées", a déclaré cette source.



07/07/2008 Lutte contre le terrorisme : Que de sources d’inquiétude!

Le démantèlement au 30 avril dernier, de l’organisation salafiste-jihadiste «Ansar Allah El Mourabitoune vi Biladi Chinguitt» avec l’arrestation d’une quarantaine de prévenus (dont 16 ont d’ailleurs, été libérés par la justice), puis, l’arrestation récente de Dahoud Ould Sebty, (le chargé de communication de la dite organisation, qui n’est pas un combattant) ne constituent en fait,  qu’un simple épisode dans la lutte que nos  forces de sécurité seront appelées à livrer aux salafistes mauritaniens et leurs terribles alliés algériens.




TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés