TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ
En kiosque
TAHALIL343
Archives kiosque





Premier << 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 >> Dernier
11/08/2006 Immigration clandestine : Des africains meurent de faim et de soif sur la route vers l’Espagne

Seize africains qui tentaient de rallier clandestinement l’archipel espagnol des Canaries depuis le Sénégal sont morts de faim et de soif après s’être perdus en pleine mer.
Onze personnes sont décédées pendant la traversée qui s’est achevée mercredi 8 août au large des côtes mauritaniennes. Leurs corps ont été jetés par dessus bord par les autres passagers de la pirogue, qui contenait 97 migrants, a indiqué à l’Agence France Presse le directeur de la police de Nouadhibou , le Commissaire Yahfdhou Ould Amar, citant les témoignages des rescapés.



03/07/2006 Insécurité :Sebkha demande assistance à l’État!

Suite à une succession de cambriolages avec violence, d’agressions, de vols à la tire, les habitants de Sebkha se plaignent de l’insécurité, de plus en plus endémique dans les zones des quartiers périphériques. Ils pointent du doigt le manque d’infrastructures, notamment électrique, dont l’érection résoudrait une partie du problème.

Basra, la nuit: quelques rares néons disséminés diffusent une pâle lumière à peine éclairante. Aux alentours, ce sont les ténèbres. Depuis quelques semaines, les habitants du quartier sortent de moins en moins la nuit, tardivement.



28/06/2006 Des femmes flic dans le rues de Nouakchott

150 jeunes filles et jeunes femmes, viennent d`achever leur formation au sein de la police, et ont été versées  dans les services de contrôle de la circulation routière. Leur présence était remarquable   dans la  sécurisation des opérations de vote à Nouakchott au cours du  référendum constitutionnel tenu le  dimanche 25 juin.



20/06/2006 Journée de l’enfant africain : Du travail des enfants aux Sozaboys…


Ce jeudi 15 mai a été l’occasion de célébrer la journée de l’enfant africain. Dans tous les pays du continent, les problèmes spécifiques liés à leurs enfances ont été abordés. En Mauritanie, la législation bouche de plus en plus les trous inhérents au statut de l’enfant, notamment dans le monde du travail.



13/06/2006 Travail des enfants : La réalité mauritanienne

L’effectif des enfants travailleurs est passé de 33787 en 1988, à 68 OOO en 2001 en Mauritanie. Ces chiffres démontrent l’ampleur du phénomène. Mais, les pires formes de travail des enfants (où ils risquent leur santé mentale ou physique) n’existent pas en Mauritanie.



13/06/2006 L’apéro, la nouvelle mode à Nouakchott?

Proclamée conviviale et labellisée branchée, une nouvelle tradition d’apéritifs différents du «zrig» local ou de l’«ataya» fait une irruption fracassante dans nos habitudes. Les Nouakchottois se laissent peu à peu séduire par les appels de sirènes de saveurs importées et des parfums jusque là inconnus par le grand public: des sirops, des cafés et d’autres liqueurs «prohibées».



13/06/2006 Traite des personnes : 1075 enfants, dont des mauritaniens rapatriés dans leur pays

Plus d’un millier d’enfants-jockeys, enlevés par les trafiquants d’êtres humains et importés illégalement aux Emirats Arabes Unis (EAU) pour participer aux courses de chameaux très populaires dans le pays ont pu rentrer chez eux, ont annoncé les autorités Emiraties lundi dernier.

 



07/06/2006 Immigration : Les vérités qui font mal à l’Occident

De New York à Washington, du Texas à la Californie en passant par Paris, Madrid, Londres ou Milan, les immigrants africains devraient envoyer plus de 70 milliards de dollars en 2006 à leurs familles restées au pays. Un record. Cette réalité qui annonce le réveil du bon «sauvage» fait trembler l’Occident dont la réaction est d’agiter des peurs.
D’abord le «sauvage cannibale», ensuite «le bruit et l’odeur», puis «sida», maintenant «immigration clandestine et insécurité». Et demain, que vont-ils brandir pour éviter le métissage du monde?



07/06/2006 Immigrés en Mauritanie Qui sont-ils, que cherchent-ils?

Des femmes et des hommes venus de tous les horizons de Nouakchott affluent à la place de l’Eglise de Nouakchott tous les jours. Les femmes se rangent au flanc nord de l’Eglise, tandis que les hommes, pour la plupart des jeunes âgés de 20 à 35 ans, parfois plus, se mettent sous les arbres. Ils guettent tous, le premier véhicule qui stationne. Que font-ils et que cherchent-ils plus exactement ? Notre reporter s’est rendu sur les lieux à la rencontre de cette couche sociale défavorisée.



23/05/2006 Toufoundé Civé : EVANGELISATION !?

Difficile à croire. On est à Toufoundé Civé, une localité de 4000 habitants, dans la wilaya du Gorgol. Ici, depuis le départ de l’ONG caritative «Caritas Mauritanie» en février 2006, l’Eglise catholique aurait pris le relais de celle-ci et se livre, selon le témoignage de plusieurs habitants, à un prosélytisme déguisé en œuvres de bienfaisance. Des accusations que réfutent bien évidemment les responsables de l’Eglise de Nouakchott. Pourtant l’abjuration jusque-là ignorée chez nous, fait peu à peu son apparition dans notre société.



TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés